Quand un murmure soufflé fait éclater la vérité

Un magnifique album, très touchant, sur les violences parentales. Anna parvient un jour à dire à son amie que sa mère la frappe, dans un murmure... Une histoire d'amitié et de courage qui aborde un thème difficile avec finesse.

Comme un murmure

Pendant l'hiver, Véra et ses amis jouent aux cartes. Quand le temps s'adoucit, ils préfèrent être dehors et optent plutôt pour le "téléphone arabe", un jeu qui consiste à se dire une phrase tout doucement dans l’oreille que chacune répète à l’autre pour qu’à la fin celle-ci ressorte mais souvent de manière déformée.

Mais Anna, une de leurs amies va un jour murmurer à l’oreille de Véra « ma mère me frappe », cela la laissera sans voix. Sa mère a l'air si gentille. Le soir quand elle rentre chez elle Vera en parle à ses parents qui mettent en doute ses propos. Est-ce que sa camarade dit la vérité ? Vera se met à douter de la sincérité de son amie.

Comme un murmure.indd

Pour se protéger, Anna, elle, se réfugie dans le mutisme. Plus un mot ne sort de sa bouche... Ou presque ! Vera se rend compte qu'Anna lui a livré son secret et tente de l'aider en en parlant elle aussi autour d'elle. Cette fois la vérité éclate ! Les murmures ont besoin d’être dit tout haut pour être écoutés.

C’est le chemin que fera Vera pour défendre Anna, même s’il est parfois difficile d’être entendu. Ce livre touchant aborde la maltraitance. En fin d'ouvrage il est rappelé que si les adultes ont des droits ils ont aussi des devoirs et ne doivent en aucun cas frapper les enfants ! Les numéros de "Allô enfance en danger" sont communiqués.

Comme un murmure, de Morten Dürr, illustré par Sofie Louise Dam, éd. Jungle, 80 p., 13,95 euros. Dès ans

Une réflexion au sujet de « Quand un murmure soufflé fait éclater la vérité »

  1. Et mes paumes transpirent des cris Comme le silence la sagesse Avec des fleurs et des douleurs Pour une parole que j’ ai sevr e Tristesse, grisaille de mon enfance Acier de mon destin Toi ma face rapi c e Ma passion d charn e Ma peau glac e, bris e Aiguillon et tourment de ma vie Mon cachot ma ge le O trouver le calme vent frais de mes pens es? L’ inqui tude gaine mes l vres La terreur d borde Et mon propre souffle m’ tonne Le fer comme une fl te fait frissonner ma voix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *