Quand une chambre d’enfant est un refuge pour les monstres

Voici un album original dans lequel un petit garçon accueille araignées, monstres et loup dans sa chambre. Une histoire drôle pour se coucher rassuré.

Tu peux laisser la porte ouverte - lesenfantsalapage

Chaque soir, Tomàs demande à ses parents de laisser la porte ouverte. Mais pas parce qu’il a peur du noir... En fait, le petit garçon a un secret : chaque soir, il laisse entrer les araignées. Il explique à son ours curieux : "Les araignées ne nous veulent pas de mal ! Elles viennent juste tisser leur toile, dans un petit coin..."

Tomàs montre à son ours où elles se cachent pour jouer à la corde à sauter. En fait, elles sont en récréation. Dans leur école, elles apprennent à tisser de belles toiles mais aussi à se protéger des coups de magazines et de chaussures. Ours n'est pas au bout de ses surprises : voici un loup qui avance vers Tomàs. Et ce dernier l'enlace...

Une nouvelle fois, Tomàs rassure Ours : "Il est mignon comme tout, c'est un vrai doudou ! Le pauvre en a assez d'être le méchant des histoires d'enfants, alors il vient me rendre visite de temps en temps." La chambre de Tomàs devient donc un refuge pour tous ces "monstres", en quête d’un endroit tranquille pour se reposer.

L'auteur s'amuse à détourner le classique rituel du coucher pour en faire un instant de jeu à partager entre parents et enfants. Un adorable album pour ne plus avoir peur des "monstres" qui apparaissent la nuit. Au final, seule maman veut s'en débarrasser. Tomàs, lui, le sait : ils ne sont pas dangereux, "simplement différents de nous."

Tu peux laisser la porte ouverte ?, de Céline Person, illustré par Berk Öztürk, éd. Saltimbanque, 40 p., 14,90 euros. Dès 4-5 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *