Quand une main oiseau emporte les chagrins sur ses ailes

Benoît Lemennais raconte l'histoire de sa fille, née avec trois doigts à la main droite. Un livre touchant sur la différence et le handicap, où l'amour de ce père se ressent ligne après ligne. Sublime !

Main-Oiseau-Lesenfantsalapage

L’auteur, Benoît Lemennais, raconte dans cet ouvrage sensible l'histoire de sa fille, née avec trois doigts à la main droite. Les médecins ont employé des mots compliqués pour l'expliquer et ont parlé de pince de crabe. Lui, le père, ne pensait qu'à une chose : "Elle est née comme ça. Mais elle respirait. C'est tout ce qui comptait."

Elle dit qu'elle ressemble à un extra-terrestre. Son père dit ne plus faire attention. "On grandit comme ça. Et plus personne ne fait attention. Ou presque." Et oui, quand on ne ressemble pas exactement aux autres la vie peut parfois se montrer féroce. Certains sursautent, d'autres se moquent...

mainoiseau_Lesenfantsalapage

La petite main différente se change alors en main oiseau, s’élève et emporte les chagrins sur ses ailes. La colère de père devient légère comme une plume. Et puis, ensemble, ils trouvent des astuces. "Pour fabriquer de quoi se défendre. De quoi rire. De la joie pour rester légère."

Main-oiseau est un livre touchant d’une grande profondeur. Benoît Lemennais offre une prose intime et délicate, sublimée par les superbes illustrations de Marianne Ferrer. Ce texte sur la différence est beau et donne du courage. Une histoire qui réchauffe le coeur et fait s'envoler toutes les peines, petites et grandes.

Main-oiseau, de Benoît Lemennais, illustré par Marianne Ferrer, éd. Motus, 34 p., 15 euros. Dès 5 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *