Quand la petite histoire rejoint la grande

La collection "Un regard sur..." des éditions Nathan propose deux ouvrages. L'un sur Alexandre le grand, l'autre sur les amants tourmentés, Camille Claudel et Rodin. Des livres instructifs pour les collégiens.

Jusqu'au bout du monde concilie fiction et documentaire. Ainsi, sous la plume de Hélène Montarde, Alexandre est le narrateur. Il raconte sa jeunesse avec ses amis Ptolémée, Héphaistion et Néarque et son destrier Bucéphale. Il grandit dans les principes austères de Léonidas, auquel il échappe le plus souvent possible.

Alexandre est le fils de Philippe II, roi de Macédoine, et Olympias, ancienne prêtresse de Zeus. A la mort de son père, il monte sur le trône. Il a alors 20 ans et son ambition n'a aucune limite. "J'irai plus loin beaucoup plus loin. J'irai là où jamais mon père ne serait allé, et mon nom résonnera jusqu'au bout du monde."

Dans ce "journal" il confie ses rêves, ses colères ou ses doutes. Il raconte tout ce qui a fait de lui Alexandre le grand : les richesses trouvées à Babylone, la fondation d'Alexandrie, la poursuite de Darius III, le roi de Perse... Malgré ses succès, Alexandre est seul, comme son père le lui avait dit, et doit assumer ses actes parfois irréparables.

Hélène Montardre, grâce à un récit simple, montre la fragilité d'Alexandre le conquérant. Ce grand stratège devient un jeune homme sensible qui a voulu poursuivre l'oeuvre de son père et réconcilier l'Orient et l'Occident. Un ouvrage, complété par une carte et un tableau chronologique, à petit prix, parfait pour les collégiens.

Jusqu'au bout du monde - Le rêve d'Alexandre le grand, de Hélène Montardre, collection "Un regard sur...", éd. Nathan, 160 p., 5 euros. Dès 10 ans

Dans la même collection, Coeur de pierre raconte l'histoire d'amour tourmentée entre Rodin et Camille Claudel. Mars 1913, sur l’île de la Cité, à Paris. Le jeune Émile est réveillé en pleine nuit par un cri. Il vient du rez-de-chaussée où habite une femme mystérieuse, une sorte de clocharde que tous surnomment "la folle".

Le lendemain, Émile se rend avec son amie Luce chez le célèbre Rodin qui a proposé de faire leur portrait. Le sculpteur évoque une mystérieuse sculptrice qui ressemble fort à la voisine d'Émile. Le garçon sert un jour de messager entre les deux amants maudits... Rodin a-t-il vraiment le pouvoir de rendre fou d'amour ?

Un roman passionnant signé Marie Sellier, qui s'est spécialisée dans les biographies romancées de personnages célèbres. Une fois de plus, c'est une réussite. Le lecteur est intrigué dès les premières pages et aura du mal à s'extraire du récit, très prenant. Une note de l'auteur et une chronologie croisée des deux protagonistes complètent l'ouvrage.

Coeur de pierre - Camille Claudel et Rodin, de Marie Sellier, éd. Nathan, 176 p., 5 euros. Dès 12 ans

Une réflexion au sujet de « Quand la petite histoire rejoint la grande »

  1. Ping : Quand les grandes histoires mythologie sont racontées | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *