Quand Boucle d’or est réinventé trois fois, on rit trois fois plus

Et si... Boucle d'or et les trois ours réinventé trois fois pour trois fois plus de rigolade...

il-etait-3-fois-boucle-dor-et-les-trois-ours-lesenfantsalapage

Après Les trois petits cochons, voici Boucle d'or et les trois ours dans la collection "Il était 3 fois" des éditions Nathan qui propose une toute autre version des contes célèbres. Chacun est, en effet, réinventé trois fois pour trois plus de rigolade. Fous rires assurés pour petits et grands !

La première histoire plante le décor puisque Boucle d'or devient Bouclette, un caniche ! Elle est seule et erre dans la forêt, tiraillée par la faim... Quand elle sent une délicieuse odeur. Elle arrive dans une maison et découvre un délicieux gâteau, mais il est beaucoup trop chaud et se brûle...

Elle se trempe alors la langue dans un bol, "Berk ! Que c'était amer ! Le bol contenait le café froid de Madame Lenounours !" Heureusement, il y a aussi un petit bol plein de céréales : "Mmmm ! Bonnes croquettes pour Bouclette !" Maintenant qu'elle a repris des forces, elle veut jouer. Elle court arpès une balle, quel bazar !

Mais ce n'est pas fini : elle fait pipi au pied du lit et saute sur le grand lit : elle plante ses canines dans la couverture. Des plumes volent ! Elle déchiquète la couette pensant trouver une poule. Fatiguée, elle finit par s'endormir dans le petit lit. Quand les Lenounours rentrent, ils pensent qu'un cambriolage a été commis...

Puis, deux autres histoires tout aussi drôles proposent des versions loufoques du célèbre conte : Et si Boucle d'or était vétérinaire et les trois ours très très méchants ? Et si Boucle d’Or et les trois ours habitaient la banquise... Un album à l'humour dévastateur ! Avec des illustrations qui participent au côté comique de l'histoire.

Il était 3 fois - Boucle d'Or et les trois ours, de Christine Naumann-Villemin, illustré par Laurent Simon, éd. Nathan, 64 p., 14,90 euros. Dès 4 ans

2 réflexions au sujet de « Quand Boucle d’or est réinventé trois fois, on rit trois fois plus »

  1. Ping : Quand lire devient facile et ludique pour les dyslexiques | Les enfants à la page

  2. Ping : Quand les BD mettent à l’honneur des héroïnes | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *