Quand des adolescents se retrouvent au cœur de la guerre

1940. Evguenia et Kolya sont inquiets pour Olga. Les deux adolescents craignent qu'elle n'ait été arrêtée et envoyée dans un camp de travail. Ils poursuivent leurs recherches pour retrouver sa famille parmi des milliers de prisonniers.

Evguenia - Les îles Solovki

"- Tu penses à Olga ? - Tous les jours, toutes les heures, toutes les minutes... Oh Kolya ! Quelle stupidité de l'avoir laissée partir ! Elle a seulement 15 ans et c'est une vraie tête brûlée. Je l'imagine déjà arrêtée, dans un camp, obligée de travailler seize heures par jour pour un misérable morceau de pain noir, et..."

Helsinki, juin 1940. Réfugiés en Finlande après leur fuite de l'orphelinat, à travers l'immense Russie communiste, Kolya et Evguenia n'abandonneront pas leur amie Olga. Ensemble, au cours des derniers mois, ils ont survécu comme des Robinson, en pleine nature pêchant et chassant, et ont même échappé à un bombardement.

Au moment où ils auraient pu profiter du calme, Olga est repartie seule : celle-ci cherche à infiltrer les camps de prisonniers russes pour retrouver les survivants de sa famille. Commence alors pour eux une quête impossible à vue humaine : affronter la police et l'armée soviétique au péril de leur vie, au nom de l'amitié et de la liberté !

Une plongée au cœur de cette Seconde guerre mondiale qui n'a épargné personne... L'auteur, agrégée d'histoire, propose donc de suivre des adolescents et permet aux lecteurs de prendre conscience de ce que ces jeunes ont vécu. "Et si nous devons nous battre, nous nous battrons. Mieux vaut mourir que subir l'occupation ennemie."

Evguenia - Les îles Solovki, d'Anne Riolet, éd. du Rocher, 224 p., 14,50 euros. Dès 12 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *