Quand des enfants étonnants ont des pouvoirs magiques

Clotilde Perrin signe trois ouvrages dans la nouvelle collection "Les petits Etonnants". Dans chaque histoire, un pouvoir extraordinaire permet au héros de dépasser un souci du quotidien.

"A cette heure-là de la nuit, les enfants dorment profondément. Dehors, tout est calme et tout est noir." Tous, sauf cet enfant étonnant pour qui rien ne va : sa couette est mal mise, son pyjama le gratte, il a soif, chaud... Au moment d'allumer sa lampe, il se sent bizarre, puis soudain son nez s'allume...

Et ce sont ses mains, ses pieds, ses oreilles, ses cuisses, en résumé son corps tout entier qui s'éclaire..."Hourra ! Le noir ne me fait plus peur." Alors, il sort dehors pour profiter de ce pouvoir : il voit des étoiles, un hibou, la lune, un chat curieux. De petits animaux, attirés par la lumière s'approchent de lui.

Il décide de devenir chef d'orchestre : les lucioles seront danseuses étoiles, les libellules des feux d'artifice, les hannetons joueront des cymbales : que le concert commence ! Tous les insectes font résonner la musique jusqu'à ce qu'un son les arrête net. C'est la voix du Veilleur de la nuit qui éteint toutes les lumières...

L'enfant lumineux, de Clotilde Perrin, éd. Rue du Monde, 56 p., 11,80 euros. Dès 3 ans

Quelque chose a changé dans la vie du héros de cette histoire. Ses parents sont en effet accaparés par le bébé qui vient d'arriver : "il est bercé, cajolé, papouillé". Il lui faut patienter, en vain. Puis, s'habiller, prendre son goûter tout seul, surtout qu'on lui répète "tu es grand maintenant".

A table, il est obnubilé par le biberon tout chaud du bébé. Ce lait semble bien meilleur que son chocolat... Une gorgée et hop, voilà qu'il devient minuscule, presqu'invisible ! Devenu ultra discret et passe-partout, l'enfant minuscule devient libre de s'amuser avec les insectes, de se cacher dans les fleurs.

Parmi tous ces nouveaux plaisirs, il va rencontrer un être plus petit que lui et découvrir le bonheur de le protéger... Alors, quand il aura retrouver sa taille, il sera tout heureux de retourner voir ce nouveau-né avec qui il pourra partager ces expériences. Grâce à ce changement de dimension, on voit le monde autrement.

Clotilde Perrin entraîne le lecteur dans un monde qu'il connaît peu et souvent l'effraie : le royaume de la nuit. Elle le transforme en un univers gai et inscouciant. Brillant comme un phare, son "enfant lumineux" voit la nuit différemment. Tout ce qui l'inquiétait devient sympathique : il peut danser avec les animaux nocturnes... Il pourra enfin s'endormir.

L'enfant minuscule, de Clotilde Perrin, éd. Rue du Monde, 56 p., 11,80 euros. Dès 3 ans

Cet enfant ne se trouve pas beaucoup de qualités, surtout pas en dessin. Heureusement qu'un grand coup de vent et qu'un oiseau de bon conseil passaient par là : ils vont lui apprendre à voler. Le voici donc qui affronte l'orage et la pluie avant d'atterrir sur un confortable Nua-doux. Il y rencontrera une joyeuse bande de personnages.

Avec ces êtres colorés, il va enchaîner péripéties, cabrioles et fantaisies. Perché sur son nuage, il parviendra même à dominer sa paralysante appréhension du vide. Quand l'enfant regagnera sa maison, il aura de nouveaux amis et une belle confiance en lui. Il réussira sans problème à fabriquer un avion...

L'enfant volant, de Clotilde Perrin, éd. Rue du Monde, 56 p., 11,80 euros. Dès 3 ans

Des histoires adorables qui toucheront les lecteurs, attendris par ces récits.Tour à tour, ceux-ci se feront petits, s'illumineront et voleront au ryhtme des aventures palpitantes de ces petits étonnants. Les illustrations permettent d'ajouter un peu plus de douceur aux textes. De beaux livres à l'univers poétique qui seront aussi utiles.

Une réflexion au sujet de « Quand des enfants étonnants ont des pouvoirs magiques »

  1. Ping : Quand la poésie est illustrée, les petits sont comblés | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *