Quand des gourmands se hâtent, tous les moyens sont bons

De nombreux véhicules se rendent vers un lieu inconnu. Mais pourquoi sont-ils si pressés ?

Comme souvent dans la littérature pour enfants, le titre fait partie de l'histoire. On doit le lire avant d'ouvrir la première page. "Pourquoi si pressés ?" Commence alors un défilé de véhicules bigarrés. Le tracteur, conduit par un chien tire une charrette de paille où se sont cachés deux coquins.

Il y a les véhicules connus : la petite voiture grise, la moto, l'ambulance, le taxi jaune, le scooter, le camion de pompier, la voiture de sport ou celle de police, la trottinette... Et les transports plus rares : le side-car transporte la famille élan, le chasse-neige est conduit par un cerf, le triporteur est rempli de légumes...

Et que dire de certains classés hors norme ? La voiture de collection ou la solaire, le vélo triporteur... Certains chauffeurs sont musiciens comme ce lapin qui voyage capote ouverte pour ses oreilles et son violoncelle et ce groupe de singes qui jouent de leur instrument, enfin, sauf le conducteur !

Mais tous, du vélo au gros camion, vont dans la même direction ! Quand, tout à coup, ils s’arrêtent, descendent et regardent au même endroit comme hypnotisés. Pour quoi faire ? Mystère ! Il faut retourner le rabat pour comprendre que ce sont finalement tous des gourmands.

Un ouvrage qui permet d'aborder un thème que les enfants adorent : les véhicules. Ici, l'auteur propose de découvrir de nombreux moyens de locomotion et offre aussi plein de détails à observer pour apprendre le nom des animaux notamment. Les pages cartonnées et colorées sont parfaites pour les tout petits. A lire vite !

Pourquoi si pressés ?, de Thomas Müller, éd. L'école des loisirs, 34 p., 9,80 euros. Dès 2 ans

Une réflexion au sujet de « Quand des gourmands se hâtent, tous les moyens sont bons »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *