Quand des rescapés de la Shoah témoignent…

Heinz, Trude, Ruth, Martin, Suzanne et Arek sont des survivants de la Shoah. Ils racontent chacun leur tour comment ils ont fui pour échapper aux nazis. Six témoignages poignants d’enfants rescapés de l'horreur.

Rescapés de la Shoah Lesenfantsalapage

Un album poignant qui raconte les destins de Heinz, Trude, Ruth, Martin, Suzanne et Arek, six enfants juifs ayant survécu à la Shoah entre 1933 et 1945. Destinée aux jeunes lecteurs, dès 10 ans, cette bande dessinée permet d'aborder cette période sombre de l'histoire à travers des témoignages authentiques.

Heinz a 13 ans quand les nazis prennent le pouvoir en Allemagne. Il vit à Nuremberg et se rappelle voir ses parents insultés, les synagogues incendiées, les juifs arrêtés et le verre brisé. Il a réussi à rejoindre son frère qui habitait alors Leeds. Ils ont eu la chance de voir leurs parents les rejoindre car peu de temps après, la guerre éclatait...

Trude, elle, habite en Tchécoslovaquie en 1938. Elle se souvient de son école et de sa photo de classe : beaucoup d’enfants y figurant ont été tués depuis. En mars 1939, les Allemands envahissent son pays. Elle est envoyée sans ses parents en Angleterre. Son principal souvenir de cette période reste la peur ressentie partout où elle était.

Ruth est née à Zwickau en Allemagne, près de la frontière Est. Son père étant recherché par les nazis, il emmène toute la famille se réfugier à Prague. Mais, en mars 1939, les Allemands envahissent le pays. Le père de Ruth fuit en Pologne, laissant sa famille derrière lui... Ils seront sauvés par une employée de l'ambassade anglaise.

Martin vit avec sa famille en Allemagne quand a lieu le "Polenaktion" : toute sa famille est emmenée par les nazis dans un train. A la frontière, ils marchent des heures durant suivant les rails en direction de la Pologne... La Grande-Bretagne les a accueillis lui et sa sœur. Tous les autres membres de leur famille ont été tués.

Familles décimées, espoirs envolés mais aussi parfois une lueur d'humanité qui éclaire ce quotidien, de l'empathie, de l'entraide et la vie qui reprend le dessus malgré tout. En fin d'ouvrage, la double page "Que sont-ils devenus" offre un autre regard sur ces rescapés avec un court résumé de leur vie d'après et des photos d'eux adultes.

Ryan Jones adapte en bande dessinée la série de films d’animation de Zane Whittingham, Children of holocaust. Un glossaire permet de comprendre certains mots spécifiques (Bltz, Gestapo, chambre à gaz...). Une chronologie aide à situer les événements. Un album pour évoquer l'horreur avec les plus jeunes et poursuivre le devoir de mémoire.

Rescapés de la Shoah, de  Zane Whittingham et Ryan Jones, éd. Flammarion, 96 p., 15 euros. Dès 10 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *