Quand deux amis cherchent un toit et trouvent un « toi »

Deux amis cherchent leur maison idéale. Alors, ils voyagent pour comparer avec ce que les autres ont. Mais au final, leur maison idéale sera là où ils seront tous les deux...

Mon toi

"Chez moi rien n'est tout à fait terminé, éternel chantier où il manque toujours... un petit rien... un je ne sais quoi... un balcon ? un jardin ? Tu le sais toi peut-être, ce qu'il manque. Tu veux bien m'aider ?" Mais elle n'est pas mieux : "Je suis parfois un peu distraite, et ma maison n'est pas parfaite."

Elle et Lui on chacun un "chez soi". Mais il y manque... un je ne sais quoi. Alors, ensemble, ils partent demander aux autres, là-bas. A chaque rencontre une cabane qui en dit long sur son habitant : pour celle-là, dessus c’est dessous, dehors c’est dedans, l’architecte a dû se tromper.

Pour cette autre tout peut s’écrouler tandis qu’à côté, défense d'entrer ! Chez un autre "ça sent le chat, le chien, la biquette." Au fil de ce voyage plein de diversité, les deux amis se demandent comment ce serait chez eux. Evidemment, tout est à construire. Mais déjà, ils ont chacun le demi plan du royaume de leur projet commun.

"Sans verrou, sans clôture, nos rêves au gré du vent esquissent une toiture d'étoiles et de diamants." Une seule chose est sûre, ces deux-là s’aiment. Un album magnifique, un vrai coup de cœur ! Une histoire poétique sublime qui transporte le lecteur dans un voyage original où l'amour se construit au fil des pages.

Mon toi, de Stéphane Girel, éd. HongFei, 40 p., 14,90 euros. Dès 5 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *