Quand il faut être rusé pour échapper à des léopards affamés

Trois léopards affamés rodent à la recherche d’une proie. Ils repèrent de joyeux petits singes occupés à papoter : le casse-croûte idéal ! Encore faut-il réussir à les attraper…

"Trois léopards s'en vont chasser. Ils sont terribles et affamés. Soudain, ils dressent l'oreille. Quoi ? Qu'est-ce que c'est ? Trois petits singes qui papotent en mangeant des papayes ! Les léopards se précipitent ; ils vont n'en faire qu'une bouchée ! Courez, petits singes ! Vite, vite, vite !"

Ouf ! voilà les trois rusés en haut d'un arbre. Ils se permettent même d'envoyer des fruits sur leurs assaillants... Ce qui a le don d'énerver encore plus les léopards. Ils veulent monter à l'arbre quand, un énorme boa vert surgit ! Ils s'enfuient et aperçoivent soudain les singes sur le dos d'un crocodile.

Quand les léopards veulent les imiter, plouf, ils tombent à l'eau et se retrouvent poursuivis par le crocodile. Puis, ils vont être chargés par des buffles, pincés par des crabes excités... "Filez, petits singes ! Vite, vite, vite !" crient l'auteur et le lecteur, tel un refrain qui vient clôturer chaque mésaventure. Un bon moment de rire avec ces petits héros futés !

Une course-poursuite effrénée à la manière de Bip Bip et Coyote pour les inconditionnels du principe "Attrape-moi si tu peux". Des léopards têtus et bêtas, des singes très, très coquins… une galerie d’animaux désopilants, dotés d’une expressivité grande ! Un travail remarquable de Juliet Kepes, auteur américaine emblématique des années 1970.

Courez, courez, petits singes !, de Juliet Kepes, éd. Didier jeunesse, 40 p., 13,10 euros. Dès 4 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *