Quand Kiki fait un cauchemar, quelle cata !

Kiki le petit pingouin emmène le lecteur dans un voyage digne des plus terrifiants films de science-fiction. 

Kiki fait un cauchemar

Kiki est de retour ! Non pas le Kiki de tous les Kiki, mais le "King de la banquise, héros d'aventures loufoques signées Vincent Malone. L'auteur met en garde : "Si vous avez eu les chocottes avec Scream de Wes Craven, je vous déconseille la lecture de Kiki fait un cauchemar !" Les lecteurs, petits et grands sont prévenus...

En effet, à travers son rêve, Kiki emmène le jeune lecteur dans un voyage digne des plus terrifiants films de science-fiction. Lorsqu'il va se coucher, le petit pingouin a un casque sur la tête : quelle drôle d'idée ! En fait, il ne veut plus entendre les craquements du placard.

Kiki peine à s'endormir mais à force de compter les koalas qui font des katas de karaté, il finit par tomber dans un profond sommeil (au bout du 444e)... Ses amis eux aussi ont leur méthode infaillible : "des okapis qui jouent au mikado" ou "des crabes qui font une crapette."

Embarqué dans son cerveau, le lecteur va être aux premières loges du cauchemar de Kiki, ou comment un week-end camping cool va virer au film d'épouvante ! Pendant que Cocoo s'occupe du feu, Kiki part avec son canoë. Quand, tout à coup, un crocodile surgit de nulle part !

"Le crocodile, qui est un crocomutant à cause des écoulements chimiques de la fabrique d'à côté, croque le canoë." Kiki et ses amis fuient jusqu'à une cabane glauque... Une nouvelle histoire à l'humour décapant qui plaira aux enfants et à leurs parents et c'est bien cela la force de ces albums.

Kiki fait un cauchemar, de Vincent Malone, illustré par Jean-Louis Cornalba, éd. Le Seuil jeunesse, 32 p., 7,50 euros. Dès 4 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *