Quand la traite des esclaves était encore en vigueur

En 1800, Pablo, esclave métis, rencontre Alexander von Humboldt et Aimé Bonpland partis explorer la forêt amazonienne. En fin d'ouvrage un dossier sur les deux savants et la traite des esclaves. Très instructif ! 

Angostura, au bord de l’Orénoque, 13 juin 1800. Fils d’une esclave africaine, séparé de sa mère à 5 ans, Pablo est le souffre-douleur de ses demi-frères et a peu d’espoir de mener une vie meilleure. Deux savants européens font escale dans son village et s'intéressent au jeune métis, en premier lieu car ils sont étonnés par la qualité de ses dessins.

Humboldt et son ami Bonpland traversent l’Amazonie pour dresser l’inventaire de sa faune et de sa flore. Ils remarquent vite outre les dons pour le dessin de Pablo, sa curiosité naturelle et son esprit vif et décident de l’emmener avec eux à Cumana. En forêt, le garçon sauve la vie de Bonpland, menacé par un serpent dont la morsure est mortelle.

Pendant la traversée vers Cuba, lors d’une tempête, Pablo tombe à l'eau, mais Bonpland lui sauve la vie à son tour. A bord, il se fait une amie, Nina, la fille de don Botero. Cet homme pense comme les savants que l'esclavage doit être aboli, pour le bien de l'humanité. Pour preuve, il a affranchi ses esclaves. En 1801, ils arrivent enfin à Cuba.

Pablo n'a désormais qu'une idée en tête : retrouver sa mère…Son père, un commerçant espagnol, l'a en effet vendue. Mais, sur cette île, la tâche s'avère difficile. Le jeune garçon, soutenu par les deux hommes, ne perd pas espoir. Ils reprennent bientôt la mer pour Carthagène, puis ils repartent vers Bogota, où le rêve de Pablo se réalise...

L'auteur de l'album Le clan de la grotte revient donc aux éditions L'école des loisirs pour évoquer, cette fois, l'esclavage. Après la fiction, il offre cinq pages où il dresse les portraits des deux savants, puis explique leurs travaux et recherches. Enfin, il évoque l'esclavage et la traite des Noirs et raconte le rôle de Toussaint Louverture.

Les esclaves de Cumana, d'Olivier Melano, éd. L'école des loisirs, Collection Archimède, 45 p., 12,70 euros. Dès 9 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *