Quand un enfant est très méchant, pour son bien…

Voici le premier tome d'une saga à l'univers sombre comme les jeunes adolescents les aiment. Un humour grinçant et un ton léger pour des aventures sinistres... La suite en juin 2015 !

Voici la présentation de l'éditeur : "A Sinistreville, Hubert est un enfant très brillant qui suit des cours dans un institut très sélect. Mais les professeurs sont des tortionnaires très sévères. Lorsqu'il gagne un concours, le directeur le renvoie pour tricherie. Dès lors, autour de Hubert, les morts de nombreux professeurs se succèdent."

Tout commence par la naissance d'Hubert, un mardi, dans une famille respectable qui réside dans un recoin obscur de Sinistreville. Les parents du garçon, qui rêvent d'élever un génie, accueillent avec une allégresse non dissimulée la tête aux dimensions impressionnantes et le front haut du petit Hubert.

Le docteur les conforte dans leur idée : "Je ne serais pas surpris que votre garçon devienne l'habitant le plus intelligent de notre grande ville", leur annoncent-ils. Ainsi débute son histoire... Hubert ne tarde en effet pas à démontrer d'une manière tout à fait singulière ses divers talents, ce qui lui vaut non pas les félicitations, mais des brimades.

Car être intelligent à Sinistreville permet d'entrer à l'Institut mais pour mieux être rabaissé. Hubert devient donc méchant, par la force des choses. Et l'engrenage commence. La pression que son amie Isabella et ses proches subissent le pousse à faire des choses horribles et commettre des actes d'une violence rare pour un jeune garçon.

Le ton léger de l'auteur permet à ce roman gothique d'être moins noir. L'univers sombre plaira aux amateurs de livres tel Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire. Un humour grinçant à l'anglaise offre des moments de détente à cette intrigue rondement menée qui ne laisse que peu de temps pour réaliser la cruauté des actes d'Hubert...

Les affreusement sombres histoires de Sinistreville T.1 Hubert très méchant, de Christopher William Hill, éd. Flammarion, 320 p., 13 euros. Dès 12 ans

2 réflexions au sujet de « Quand un enfant est très méchant, pour son bien… »

  1. Ping : Quand les ados s’amusent à se faire peur | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *