Quand l’autonomie passe par le jeu

Lulu va faire la fête avec ses amis qui ont mis leurs vêtements n’importe comment ! Heureusement, le petit lapin est là pour leur montrer comment s’habiller.

Revoilà Lulu le lapin coquin ! Cette fois, il doit s'habiller et ça commence mal... "Les chaussettes ça se met sur les mains !", s'exclame-t-il une paire de chaussettes rouges, blanches et bleues au bout des mains. Ouf ! La page suivante, il les a mises à ses pieds.

Puis, et là, les enfants vont forcément rire, Lulu apparaît avec sa culotte sur la tête. "Ho ho ! Mais, non, c'est sur les fesses ! Hi hi hi !" Ensuite, il enfile sa chemise et met son chapeau : il est enfin prêt. Oui, mais pourquoi s'est-il habillé ? Il a rendez-vous avec tous ses amis.

Ils doivent faire la fête ensemble. Mais, entre l'éléphant qui a mis une chaussette au bout de sa trompe ou le cochon et son pantalon sur la tête, il y a du travail. Et dès que Lulu arrive, ils ont tous la même réflexion : il est beau. La raison est simple, lui s'est habillé correctement. Lulu doit les aider !

Un livre très visuel qui plaira aux tout petits qui veulent tout faire seuls, notamment s'habiller car c'est une preuve de leur autonomie nouvelle. Alex Sanders fait montre une fois de plus de son talent aussi bien dans les dessins que dans le texte où son humour fait un ravage. A lire pour grandir !

Les habits de Lulu, de Alex Sanders, éd. L'école des loisirs, 18 p., 11 euros. Dès 2 ans

4 réflexions au sujet de « Quand l’autonomie passe par le jeu »

  1. Ping : Quand pirates et fantômes s’affrontent, Alex Sanders régale | Les enfants à la page

  2. Ping : Quand les livres de L’école des loisirs parlent d’école… | Les enfants à la page

  3. Ping : Quand | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *