Quand le deuil se fait dans l’amour

Un sujet délicat, le deuil, traité avec poésie et tendresse dans un ouvrage qui offre une réponse d'une fulgurante évidence : l'amour.

Papa

À la question que tout le monde se pose après la perte d'un être auquel on tient : « Où il est, papa ? », Serge Marquis répond « Il est dans l’Amour ». L'amour qu’on a pour la personne disparue, riche de tous ces petits et grands moments qui l'ont nourri, modelé, conforté.

"Et si j'avais cinq ans, j'aimerais qu'on m'offre une réponse honnête - parfaitement honnête -, et je ne voudrais pas qu'on me raconte n'importe quoi, pas maintenant, surtout pas en ce moment." Alors, l'enfant posera des questions toujours et encore notamment pour savoir où est cet amour.

C’est simple et beau, et permet de se consoler car il suffit d’entrer dans l’Amour pour retrouver la personne chère. Serge Marquis offre un texte d'une intense émotion qui a cette vertu de toucher le coeur des lecteurs de tous âges et de proposer un réconfort qui dépasse les croyances.

De page en page, on y apprend que certains gestes qui pouvaient parfois agacer prennent toute leur signification et sont aujourd'hui importants et permettent de comprendre à quel point la personne était forte. La transmission et l'héritage sont aussi évoqués, par les mots prononcés et les instants passés ensemble.

Et, en écho sensible, Gilles Rapaport traduit avec beaucoup de pudeur cette réponse lumineuse, ainsi que les gestes ténus si importants qui font palpiter les souvenirs. Un sujet difficile mais une proposition essentielle pour ne pas se perdre dans l’inquiétude, pour surmonter le chagrin. Un ouvrage précieux.

Papa, de Serge Marquis, illustré par Gilles Rapaport , éd. La Martinière jeunesse, 40 p., 11,90 euros. Dès 6-7 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *