Quand le facteur est passé, personne n’est oublié

Voici deux ouvrages où le héros est un facteur : deux albums adorables aux éditions Casterman.

Léo le facteur distribue inlassablement le courrier en tout genre : lettres, paquets, catalogues et cartes d’anniversaire... Parfois, il sait tout de même arrêter sa tournée pour jouer aux boules avec ses amis. En revanche, lui-même n’a encore jamais reçu une lettre de sa vie. Un jour, il découvre dans la boîte aux lettres un petit oiseau perdu !

« – Comment t'appelles-tu ? – Cui-cui ! – Et d'où viens-tu, Cui-Cui ? – Cui-cui ! » Attendri, Léo décide de le recueillir chez lui. L’un et l’autre sont heureux, car même s’ils ne parlent pas la même langue, ils se comprennent parfaitement. Ils forment désormais une vraie petite famille.

Mais ce qui devait arriver arriva lorsque le printemps revient, il est temps pour Cui-Cui, devenu grand, de prendre son envol vers le Nord. Léo reprend sa vie de naguère, jusqu'au jour où survient finalement ce dont il avait toujours rêvé : il reçoit une lettre ! Et de Cui-cui pardi !

Une histoire adorable : le lecteur va s'attacher à Léo, ce héros sympathique qui n'oublie personne dans sa tournée. Il a des amis, mais ne reçoit pas de lettre et c'est un comble pour un facteur ! Les deux animaux, différents et qui ne parlent pas la même langue, vont pourtant s'entendre à merveille. Une amitié tendre à découvrir vite !

Cui-Cui, de Sergio Ruzzier, éd. Casterman, 32 p., 13,95 euros. Dès 3 ans

Comme chaque jour, Facteur Souris part en tournée. Premier arrêt chez monsieur Ours. Et puis, après un passage chez la famille Lapin et leurs nombreux bambins, c’est un arrêt acrobatique tout là-haut, chez les oiseaux, avant une pause bien méritée chez son ami Dragon, où il déguste des saucisses grillées. Ouf, il n'y a rien chez Monsieur Serpent...

Madame Taupe, les fourmis, madame Tortue, il ne faut oublier personne, les crocodiles. Hop un tour sous l'eau pour le colis de Madame Pieuvre. Il y aussi Monsieur Yéti et les chamois en haut de la montagne. Tiens, ce colis ne sent pas bon. A qui peut-il bien être ? Chut les sœurs chauve-souris sont endormies !

Et quand finalement Facteur Souris revient enfin chez lui, il lui reste un dernier colis. Pour qui ? Pour son petit Tommy : il grandit aujourd'hui. C’est son anniversaire ! Plus qu'une histoire cet album est un imagier qui fait voyager. Les jolies illustrations sont emplies de petits détails amusants.

À chaque personnage croisé par Facteur Souris au fil de sa tournée, un portrait d’animal attachant et une vue en coupe de sa drôle de maison, qui permet au jeune lecteur, complice, de pénétrer dans son intimité. Cet ouvrage original est à conseiller aux enfants dès 2 ans : le texte est court et les dessins lui permettront d'inventer d'autres aventures.

La tournée de Facteur Souris, de Marianne Dubuc, éd. Casterman, 32 p., 13,95 euros. Dès 2 ans

Une réflexion au sujet de « Quand le facteur est passé, personne n’est oublié »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *