Quand le Japon était un pays rural…

Une citation de l'auteur, tirée du livre permet de le résumer : « L’idée de départ de ce livre était de décrire le Japon de mon enfance, mais finalement c’est un monde que l’on qualifierait aujourd’hui de "basse énergie" que j’ai dessiné. »

Dans ce magnifique ouvrage, l'auteur plonge le lecteur dans "son" Japon, celui de son enfance. Le pays du Soleil levant est alors encore rural, bien loin des mégalopoles d'aujourd'hui. La vie se déroule simplement et les hommes travaillent principalement la terre. L'eau courante et l'électricité sont rares, mais la tranquillité règne.

Au fil des pages, on rencontre des pêcheurs, des chasseurs, des champs cultivés à la main, des rizières, mais aussi l'équipe d'un film en plein travail,  des chevaux, des cerisiers en fleur, des courses de chevaux, un train à vapeur, des vélos, des charrettes, un maréchal-ferrant, des fêtes, des moissons, des récoltes, des moulins, des bateaux...

Les illustrations s'enchaînent ainsi avec leurs tranches de vie, souvent joyeuses, même si on ressent les efforts du labeur. Telles des tableaux, ces peintures sont emplies de détails à observer. Elles permettent de comprendre la vie de ces paysans. Puis, l'auteur raconte, résume ce qu'il a vécu enfant.

Il revient aussi sur 2011, le tremblement de terre, le tsunami et les accidents de Fukushima : "Les médias, journaux et télévisions, ne parlèrent pas seulement de "catastrophe", mais de véritable "crise nationale", ce qui me toucha profondément. Une crise nationale que tout le pays devait affronter uni comme un seul homme.

Enfin, Anno décrypte neuf de ses dessins. Il apporte des précisions, des explications comme pour la page de titre. Il raconte qu'il n'y avait pas de piscine et qu'ils se baignaient donc dans la rivière. L'éditeur pose cette question, à méditer : "Et si le progrès, le vrai, consistait à retrouver la douceur de vivre mieux avec moins ?" Un ouvrage magnifique.

Le Japon d'Anno, de  Mitsumasa Anno, éd. L'école des loisirs, 60 p., 12,70 euros. Dès 7 ans

Une réflexion au sujet de « Quand le Japon était un pays rural… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *