Quand le lien de l’amour est un fil qui jamais ne se brise

Une belle histoire de Noël pour comprendre que l'amour est comme un fil qui jamais ne se brise : on reste attaché aux personnes qu'on aime. Qu'elles soient près ou loin, le lien est toujours là...

Je t'aime jusqu'au bout du monde

Axel, 5 ans, a pris sa décision : il part au Pôle Nord porter lui-même sa lettre au Père Noël. Et pour cause, il veut la lui remettre en mains propres. Ce petit garçon est désabusé par la vie à 100 à l'heure de ses parents et est très heureux de dormir chez sa "gentille mamie" car les pendules s'arrêtent quand il passe du temps avec elle...

Axel trouve qu'avec elle c'est la vraie vie : jardinage, cuisine, câlins... Et le soir, elle prend même le temps de lui lire une histoire, puis deux et même parfois trois ! Ses parents, eux, sont toujours pressés. Sa grand-mère est au courant du plan qu'il a élaboré et lui a tricoté un pull bien chaud pour partir là-bas...

Je t'aime jusqu'au bout du monde-illustration

Direction donc la Laponie après un bon petit déjeuner ! Plus il marche, plus les villages sont isolés jusqu'à ce qu'ils s'aperçoive qu'il est perdu... Et le pull se détricote au même rythme que l'enthousiasme de l'enfant diminue. Il se sent si seul. Car plus il s'éloigne, plus sa famille lui manque...

"L'amour est comme un feu ardent : plus on s'éloigne de ceux qu'on aime, plus on a froid !" Le lien, qui unit Axel à ceux qu'ils aiment, est symbolisé par le fil de laine, que la famille tient fermement jusque chez le Père-Noël... Une adorable histoire qui réchauffe le cœur des petits et des grands.

Je t'aime jusqu'au bout du monde, de Soufie Regali, éd. Langue au Chat, 36 p., 12,95 euros. Dès 3-4 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *