Quand le loup invite ses voisins à un festin de Noël…

A trop dévorer ses voisins, on finit seul à table... Voici une phrase qui pourrait bien résumer la vie du loup, si triste de passer Noël sans amis.

Un Noël pour le loup Thierry Dedieu

"Quelques jours avant Noël, pendant cette période où tout conflit est interdit, la forêt entière se remplissait d'une intense activité. Chacun, sans peur, préparait ce jour de paix. Du creux des arbres sortaient de délicieux fumets. Des parfums de gâteaux embaumaient les bosquets. Les sucreries s'accumulaient."

Noel loup

Tous s'afféraient. Enfin, tous sauf le loup. Triste et solitaire, il n’a jamais connu les joies d’un Noël entre amis. Pour se faire pardonner ses errements d'autrefois, il décide d’organiser un réveillon où il invite ses proies habituelles. Le jour dit, un banquet somptueux attend les animaux de la forêt.

Il y a des plats végétariens et même des cadeaux ! Mais difficile de faire oublier une réputation. Et personne n’ose s’aventurer à cette table dangereuse. Les animaux restent cachés, et observent de loin. Désolé, le loup décide alors d’improviser une grande fête… tout seul !

Il s'installe tour à tour à la place du lièvre, puis du blaireau et joue la surprise quand il voit le paquet réservé. Ensuite, il revient à sa place et remercie ses voisins. Mais les vrais voisins préfèrent crier des "mercis" en restant éloignés. Un magnifique album pour célébrer Noël et revisiter avec poésie la figure du grand méchant loup.

Un Noël pour le loup, de Thierry Dedieu, éd. Le Seuil jeunesse, 48 p., 18 euros. Dès 4 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *