Quand le monde est petit…

Otis et Olivia, deux adolescents, ont été miniaturisés, comme les monuments qui les entourent... Ils sont victimes de la folie de Reginald, un châtelain écossais. Comment trouver une issue quand on ne mesure que quelques millimètres?

Otis, 12 ans, vit avec sa mère, Cherilyn, une esthéticienne. Il est né dans un avion et pourtant a le vertige. C'est un problème qu'il tente de résoudre au quotidien puisqu'il habite à New York, cette ville aux multiples gratte-ciel. Comme ce jour où il va avec sa classe visiter la statue de la liberté.

De son côté, Olivia a le même âge et vit elle aussi avec sa mère, à Berlin. Cette dernière, alcoolique, s'est tellement saoulée qu'elle s'est évanouie. Alors, Olivia fuit pour échapper aux services sociaux. Elle se réfugie au KaDeWe, le plus grand magasin d'Europe, accompagnée de sa tourterelle, Columbina.

Après une mauvaise blague d'un camarade, Otis se retrouve enfermé dans les toilettes de la statue de la liberté et s'endort. A son réveil, il aperçoit le sphinx de Guizeh (Egypte) à côté de la Tour Eiffel (France)... Même constat pour Olivia qui découvre la statue de la liberté (Etats-Unis) en face d'elle. Que leur est-il arrivé ?

Olivia, n'écoutant que son courage, se procure du matériel d'escalade et de la nourriture dans les rayons et monte en haut de la statue de la liberté rejoindre Otis. Tous deux ont communiqué via des messages transmis par sa tourterelle. Petit à petit, les enfants comprennent qu'ils ont été miniaturisés comme les monuments qui les entourent.

Tout ceci est dû à la folie d'un homme : Reginald, un châtelain écossais qui souffre de la "maladie des enfants de la lune". Il vit donc reclus à Forthwick Castle. Passionné d'architecture (tout comme Otis), il a décidé, après avoir découvert une lampe magique, de miniaturiser les plus beaux monuments du monde et les relie par des ponts.

Plus les jours passent, plus le "monde de Reginald" s'agrandit (l'opéra de Sydney, la Sagrada Familia, le viaduc de Millau...). Les enfants ne sont désormais plus seuls et vont tenter de trouver une issue avec Jally, un vieux Persan. Celui-ci leur explique que la lampe magique lui appartenait et que Reginald lui a volé et l'a rétréci.

Pendant ce temps-là, Cherilyn est arrivée en Ecosse pour prendre ses nouvelles fonctions à Forthwick Castle, si près de son fils... Un livre intéressant et passionnant qui se dévore. Les histoires parallèles se recoupent au fil des pages et permettent à l'intrigue de se dénouer lentement et avec de nombreux rebondissements.

Les personnages sont attachants, notamment les jeunes héros courageux qui entraîneront le lecteur à travers leurs aventures rocambolesques. Le récit permet aussi de découvrir des merveilles du monde entier et d'en apprendre plus sur certains monuments. Un roman qui confirme l'expression "le monde est petit" !

Le tour du monde en six jours d'Otis Tilton, de Isabel Abedi, éd. Bayard jeunesse, 400 p., 15,90 euros. Dès 10 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *