Quand l’entraide et le courage font soulever des montagnes

Le Seuil jeunesse proposent une fable tendrement illustrée pour dire que rien n’est impossible quand on s’entraide !

Au-delà de la forêt

"Mon papa, mon chien Danton et moi vivons dans une petite ferme, au milieu d'une clairière entourée d'une forêt très dense et très sombre." Arthur poursuit : "On raconte que la forêt est habitée par des loups, des ogres et des blaireaux géants. Personne ne s’y aventure jamais !"

Mais, depuis toujours, le père d’Arthur aimerait savoir ce qui se cache de l’autre côté. Un jour, il a une idée "gigantesque" : il va construire une tour si haute qu’elle permettrait de voir au-delà de la forêt. Il se met à l'ouvrage aussitôt : avec son blé, il fabrique de la farine, puis des dizaines de pains.

Le matin, il en échange un contre des pierres à M. Robin. L'homme revient suivi par d'autres villageois. Petit à petit, les pierres s'amoncellent. "C'est fatigant. Mais une idée gigantesque, ça demande beaucoup d'efforts." La nature s'en mêle et une tempête vient détruire une partie de la tour...

Grâce à leur courage, leur persévérance et l’aide des villageois, Arthur et son père vont y parvenir. Une fable à la chute réjouissante pour rappeler à chacun et surtout aux plus jeunes la force des actions collectives et désintéressées. De jolies illustrations aux couleurs d'antan donnent du cachet à ce bel album.

Au-delà de la forêt, de Nadine Robert, illustré par Gérard Dubois, éd. Le Seuil jeunesse, 72 p., 13,50 euros. Dès 3-4 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *