Quand les 100 exploits du foot français sont réunis

Cent exploits du football français, grâce aux clubs (Reims, Saint-Etienne, Marseille, Monaco, mais aussi Auxerre, Lens...) et à l'équipe nationale ! Des titres de champions, des buts, des joueurs, jeunes ou non, mais aussi des anecdotes, des citations : cet ouvrage est une mine d'informations à aller piocher.

100 exploits du foot français

Cet ouvrage recense les 100 exploits les plus mémorables de l'équipe de France et des clubs français. Pour écrire les plus glorieuses pages de son histoire, la France a compté sur ses clubs tels Reims, Saint-Étienne, Marseille, ou Monaco pour faire vibrer les foules tandis que l'équipe nationale brillait par intermittence (1958, 1982, 1984...).

Et puis est arrivée une période de domination mondiale des Bleus (1998, 2000, 2006, 2016, 2018...). De page en page, on retrouve ces moments de grâce où une équipe, parfois, un joueur, réussit l'impossible : Basile Boli et l'OM brandissant la coupe aux grandes oreilles ou Henry et Trezeguet, héros juvéniles de la Coupe du monde 1998.

Tout commence avec les "Premiers frissons" et pour les auteurs cela se passe le 5 mai 1921 ! La France remporte enfin une victoire contre l'Angleterre, 2-1, au stade Pershing, à Paris. Les deux nations s'étaient affrontées à sept reprises pour un goal average de -58 : la France avait encaissé 60 buts et n'en avait marqué que deux !

En 1969, on retrouver des Verts "luisants" :Saint-Etienne bat le Bayern Munich 3-0 en seizième de final retour de la Coupe d'Europe des clubs champions ! Dans un Geoffroy-Guichard bouillant, Sepp Maier ne peut rien contre une tête de Hervé Revelli... Gerd Müller restera muet et Beckenbauer n'évitera pas le troisième but de Keita !

Des citations viennent aussi agrémenter ces exploits comme celle de Michel Denisot, alors président du PSG, saluant la victoire parisienne à Munich, le 23 novembre 1994, notamment l'action d'anthologie de Weah : "Le but de George ? C'est simple on aurait dit un joueur sur un tapis volant."

"Les jeunes prennent le pouvoir", on (re)découvre des bouilles de gamins : en 1980, José Touré, le Nantais, offre la victoire aux Canaris face au Steaua Bucarest à 18 ans, en 2015, ils sont huit Monégasques à avoir 21 ans ou moins face à Arsenal pour une victoire 1-3 ! Kylian Mbappé, lui, marquera des buts et les esprits en 2017 : il a 18 ans !

Place aux champions dans la dernière partie. Kopa et Reims sont les pionniers en remportant la Coupe latine, contre l'AC Milan en 1953, les joueurs de l'OM seront eux les premiers en remportant la Ligue des champions contre... Milan ! Les sacres mondiaux de 1998 et 2018 ont été la suite "logique" du sacre olympique en 1984...

Les 100 exploits du foot français, de Roger Lewis et Mathieu Delattre, éd. Solar, 152 p., 19,90 euros. Dès 11 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *