Quand les enfants connaissent la musique

Voici une sélection de livres sonores pour les tout petits.

Voici deux nouveaux titres dans la collection "Mes petits imagiers sonores", grand succès puisque plus de 2 millions d'exemplaires se sont écoulés depuis 2009. Dans le premier, l'enfant retrouve six célèbres comptines : Jamais on a vu vu vu, L'araignée Gypsie, La famille Tortue, Meunier tu dors, Petit escargot, Pomme de reinette et pomme d'api.

Ces classiques sont à écouter grâce à une puce dissimulée dans de jolis dessins tout en rondeur. Des illustrations colorées, drôles, avec des personnages souriants. Les paroles, plutôt dédiées aux parents, sont écrites sur la page de droite, laissant la part belle aux images, très importantes pour les tout petits. Ainsi, les yeux et les oreilles sont sollicités !

Le second ouvrage propose, lui, d'entendre des enfants chanter des titres qui ont bercé l'enfance de plusieurs générations. Ainsi, on retrouve Coccinelle, demoiselle - La barbichette - La fourmi - La p'tite bête qui monte - Les petites marionnettes - Minette, chatonnette. Le tout mis en musique avec de vrais instruments !

Mes comptines, illustré par Elsa Fouquier, éd. Gallimard jeunesse, collection "Mes petits imagiers sonores", 16 p., 10,10 euros. Dès 2 ans

Les éditions Gallimard proposent aussi une histoire mise en musique pour des enfants qui apprennent à être propres. Coco est un petit singe, déjà héros de nombreux ouvrages. Cette fois, il est invité chez son ami Max pour un goûter. Quand sa maman vient le chercher, il fait pipi dans son pantalon... Tout penaud, Coco se met à pleurer.

De retour à la maison, il joue avec le pot en forme de tortue que sa maman lui a acheté, et refait pipi dans son pantalon. Mais, Coco continue de jouer avec son pot au lieu de l'utiliser. Ce récit, grâce à de vrais instruments, mais aussi des bruits familiers, éveille l'oreille des jeunes enfants. Pour un apprentissage de la propreté tout en sourire et en musique !

Coco et son pot, de Paule Du Bouchet, illustré par Xavier Frehring, éd. Gallimard jeunesse, 16 p. et un CD, 12,50 euros. Dès 2 ans

Un imagier original propose 12 chansons écrites et chantées par Romain Didier avec trois ou quatre lignes qui riment. Comme dans ce Blues du retour : "On laisse la plage Les millots d'bain Les coquillages Les meules de foin". Des voix d'enfants et de vrais instruments permettent aux petits de pousser la chansonnette comme s'ils étaient en classe.

Un CD qui fleure bon l'été. Un livre aux illustrations drôles, tendres et ensoleillées signées Aurélie Guillerey. Ces chansons racontent le départ, les changements en un an, donnent la recette du château de sable, et racontent la joie de faire une cabane, de dormir à la belle étoile... Un ouvrage parfait pour aider à attendre le jour J des grandes vacances !

Mon imagier des vacances, de Romain Didier, illustré par Aurélie Guillerey, éd. Gallimard jeunesse, 34 p., 15,50 euros. Dès 3 ans

Attention cette princesse n'est pas comme les autres, mais alors pas du tout... En effet, celle-ci est nulle peu imorte ce qu'elle entreprend. Au bal, elle ne sait pas danser et passe son temps à écraser les orteils de ses prétendants. À cheval, elle finit toujours par tomber de sa selle. Quand elle parle, elle met souvent un mot à la place d’un autre...

Comment pourra-t-elle donc trouver son prince charmant en multipliant ainsi les erreurs ? Sa mère, la reine, ne lui laisse pas le choix : elle lui ordonne de trouver un mari : son rang l'exige ! Elle est peut-être nulle en tout, mais sait se faire des amis... Une histoire drôle et tendre en même temps qui prouve que l'on peut être différent et être à part !

Princesse pas douée, de Christian Oster, éd. L'école des loisirs, collection "Chut ! - Livres lus", 9,70 euros. Dès 7 ans

3 réflexions au sujet de « Quand les enfants connaissent la musique »

  1. Ping : Quand des livres sonores apprennent le langage | Les enfants à la page

  2. Ping : Quand la musique classique est accessible aux plus jeunes | Les enfants à la page

  3. Ping : Quand un enfant décide de mourir pour punir ses proches… | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *