Quand les petits apprennent grâce aux imageries

Voici quatre imageries Fleurus dédiées aux tout petits dès 3 ans.

Voici deux nouveaux ouvrages de la collection L'imagerie puzzle. Dans le premier, l'enfant découvrira les différentes espèces de dinosaures présentés sous formes de pièces de puzzle avec lesquelles il va pouvoir jouer, découvrir, apprendre et enrichir ses connaissances.

Les animaux sont classés dans deux catégories de quatre pages chacune : les herbivores et les carnivores. Dans la première espèce, on retrouve le diplodocus, mais aussi un stégosaure ou encore un iguanodon. Dans la seconde, le lecteur découvre les vélociraptors, le tyrannosaure et le ptéranodon entre autres.

Dinosaures, de Jacques Beaumont, illustré par Mélusine Allirol, éd. Fleurus, collection L'imagerie puzzle, 10 p., 6,50 euros. Dès 3 ans

Cet ouvrage permet de se familiariser avec toutes les couleurs. Page après page, le lecteur soulève des pièces détachables classées par couleur. Pour le blanc, il y a une souris, le rouge est illustré par une fraise, une coccinelle, des cerises et un poisson. Le marron, lui, est obtenu grâce au mélange de vert et de rouge.

Les plus jeunes apprendront aussi de nouveaux mots : des noms d'animaux (baleine, poussin, grenouille...), de fruits (banane, orange...)... Sur la dernière page, une jolie montgolfière permet à l'enfant de faire le point en nommant toutes les couleurs. Il réalise alors s'il les connaît toutes ou non. Des illustrations adorables, parfaites pour les petits.

Les couleurs, de Jacques Beaumont, illustré par Mélusine Allirol, éd. Fleurus, collection L'imagerie puzzle, 10 p., 6,50 euros. Dès 3 ans

 

Page après page, l'enfant répond à des questions et trouve les réponses sous des flaps qu'il doit soulever. Il est aussi invité à observer et doit compter. Il enrichit ainsi son vocabulaire et ses connaissances en s'amusant. Les dessins charmants tout en rondeur mettent en valeur les expressions des animaux.

Dans le premier ouvrage, La mer, le lecteur découvre tous ceux qui la peuplent comme ce petit baleineau et sa maman : "Que fait la baleine pour respirer ?". Puis, place aux dauphins qui vivent en groupe. Mais, il y a aussi le requin, la raie, la pieuvre, la sole, les crabes, le homard, la langouste... "Est-ce que la coquille Saint-Jacques a des yeux ?"

La mer, de Emilie Beaumont, illustré par Federica Iossa, collection Petit cache-cache, 12 p., 5,50 euros. Dès 3 ans

Dans le second, les animaux sauvages se dévoilent. "Barboter dans l'eau et prendre une douche avec maman : c'est le moment que préfère petit éléphanteau." Sous le rabat, l'enfant trouve la réponse à cette question : "Que fait l'éléphant pour protéger sa peau ?" A droite, voici les girafes et leur long cou.

Le lion et toute sa famille n'auront plus aucun secret. Tout comme la panthère qui court après la gazelle. "Qui a l'air de bâiller ?" L'hippopotame ! Le zèbre, le crocodile et ses petits, et les rhinocéros. Changement de continent pour voir comment vivent les kangourous et le koala. Un livre coloré complet !

Une réflexion au sujet de « Quand les petits apprennent grâce aux imageries »

  1. Ping : Quand les comptines se déclinent | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *