Quand une course contre la mort est minutée

Voici le deuxième tome de Rush, une série palpitante au suspens haletant. Dom, 15 ans, doit s'acquitter de sa seconde dette sous peine de perdre sa jambe...

Dom apprend le jour de ses 15 ans qu'il doit effectuer six missions pour s'acquitter d'une dette contractée par son arrière grand-père auprès de la mafia calabraise,. Tous les descendants mâles doivent respecter ce contrat passé par l'aïeul Dominic Silvagni. En cas d'échec,  "le créancier pourra prélever une livre de chair sur son débiteur"...

À peine Dom a-t-il rempli son premier contrat que La Dette se manifeste à nouveau. Et encore une fois, la mission paraît impossible : éteindre pendant une heure entière toutes les lumières de Gold Coast le soir de la manifestation écologiste "Une heure pour la planète" qui a lieu... dans moins d'une semaine !

Comment faire sans l'aide de qui que ce soit et sous la menace toujours présente de "La Dette" ? Dom est tenté, plus d'une fois de se confier à sa soeur Miranda, ou son frère, Toby. Quant à Imogen, son amie, elle ne lui parle plus depuis l'accident dont a été victime Tristan, leur camarade de classe. Celle-ci pense que Dom est le seul responsable...

Commence alors une course contre la montre, lors de laquelle le jeune homme va croiser des extrémistes écologiques... Dom se fait poursuivre, vole un scooter et court... pour mener à bien cette deuxième mission. Et dire qu'il lui en reste quatre à accomplir ! Heureusement il est malin et grâce à ses premiers exploits, il a acquis de bons réflexes.

Le deuxième tome de cette nouvelle série de six romans n'est pas sans rappeler l'esprit de Cherub. Un rythme haletant, un danger permanent et des rebondissements : tout est réuni dans cet ouvrage pour plaire aux lecteurs adolescents dès 12 ans. Le héros est attachant dans sa course contre la mort.

Rush Contrat 2 - Nuit noire, de Phillip Gwynne, éd. Casterman, 256 p., 15 euros. Dès 12 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *