Quand une sorcière moderne aide la police

La sorcière Madga Ikklepots collabore avec la police pour découvrir les origines d'attentats surnaturels.

Escroc, magicienne et détective… Magda Ikklepotts est une héroïne d’un genre nouveau : elle possède le double-glyphe, ce qui pourrait faire d’elle une sorcière très puissante… À condition, bien sûr, que quelqu’un l’initie à la magie. En attendant, pour gagner sa vie, Magda utilise les quelques pouvoirs qu’elle maîtrise.

Et notamment, elle n'hésite pas à arnaquer les antiquaires, et s’amuser aussi un peu, tant qu’à faire. Comme ce jour où elle patiente avec son corbeau dans un café. Un antiquaire fait appel à elle : des meubles voltigent dans une pièce de son magasin. Magda invente alors, aidée de ses pouvoirs, une histoire de Poltergeist.

La jeune femme de 19 ans est officiellement une sorcière, la seule dans tout Paris. Et elle gagne bien sa vie puisqu'elle exige que ses clients la paient au comptant. De retour chez elle, Magda prend sa douche, lorsque l'on frappe à la porte. Elle pense que ses supercheries ont été découvertes, elle s'enfuit par les toits, mais elle est rattrapée.

Elle est conduite auprès d'un inspecteur qui sollicite son aide. En effet, dans un quartier, des personnes sont victimes d'hallucinations. Des attentats sont perpétrés par une force surnaturelle. Selon le policier, nul doute, c'est l'œuvre d'une sorcière. Magda n’a d’autre choix que de se jeter dans l’arène, au péril de sa vie...

Une sorcière moderne bien loin des clichés habituels. Ici pas de vieille femme au nez crochu juchée sur un balai, mais une jeune fille de 19 ans, orpheline, accompagnée d'un corbeau. Une héroïne hors norme touchante et drôle. Grâce aux illustrations de Krystel, le lecteur est immergé dans ce monde fantastique. Vivement le tome 2 !

Magda Ikklepotts T.1, de François Debois, illustré par Krystel, éd. Ankama, 56 p., 13,90 euros. Dès 12 ans

Une réflexion au sujet de « Quand une sorcière moderne aide la police »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *