Quand les sentiments ne se mesurent pas

Un album original qui aborde avec humour la complexité des sentiments. Le lecteur va découvrir des jetèmoscopes et autres jauges à jenveux...

poids et mesures

Bienvenue au Bureau des poids et des mesures ! Un jour, alors que son fils rentre de l’école avec "le sourire à l’envers" et qu’il ne sait pas exprimer sa colère, Marcel Gramme trouve tout cela très imprécis. En effet, ce dernier a un métier qui demande de la précision : il fait en sorte qu'un gramme pèse bien un gramme, une minute dure bien une minute.

Son fils le comprend : "Imagine si, tout à coup, il fallait dire 'j'aimerais dix minutes de chair à saucisse' ou bien 'j'ai acheté vingt degrés de pommes'". Mais, comment faire Alors père et fils décident d’inventer des instruments permettant de mesurer les sentiments… Ils commencent par fabriquer un compas pour mesurer le sourire en "youpis"...

Mais, il n'y avait pas que la joie dans ce monde, il fallait aussi s'occuper du chagrin. M. Gramme invente le pleuromesureur qui allait de un ouinbel à 330 gigaouinbels. Et l'amour alors ?  L'ingénieur créa le jetèmoscope qui mesurait par kilojetèmes ressentis. "Mais, quelques semaines plus tard (...), les gens ont commencé à se disputer."

Au final, les sentiments restent une chose abstraite, difficilement quantifiable. Mieux vaut communiquer et échanger que perdre du temps à mesurer ! Un album très original tant par son scénario que par ses illustrations. L'humour est aussi une de ses grandes forces. Cette histoire permet de mesurer à quel point ce père et son fils s'aiment...

Le bureau des poids et des mesures, d'Anne-Gaëlle Balpe, illustré par Vincent Mahé, éd. Milan jeunesse, 32 p., 14,90 euros. Dès 4 ans

Une réflexion au sujet de « Quand les sentiments ne se mesurent pas »

  1. Ping : Quand un enfant est différent, les autres sont méfiants | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *