Quand Lewis Carroll adapte son « Alice » pour les plus petits

Lewis Carroll a écrit, vingt ans après Alice au pays des merveilles, le même conte mais adapté aux plus jeunes. Un album magnifique proposé par les éditions Gallimard. Les illustrations permettent à la magie de transparaître.

Vingt ans après sa grande Alice au pays des Merveilles, Lewis Carroll a réécrit la même histoire, mais pour les enfants plus jeunes. Avec un lapin sur son trente et un, un chat au sourire étrange, et une petite fille qui change de taille à tout bout de champ : une histoire sens dessus dessous et sans queue ni tête...

Les petits vont donc retrouver la même héroïne, la belle Alice, le même rêve mais une écriture plus enlevée et des chapitres plus courts pour aider à leur compréhension. Autre nouveauté : l'auteur interpelle ses lecteurs à de nombreuses reprises, à l'aide du tutoiement, ce qui rend l'enfant acteur et maître de l’histoire.

"Il était une fois une petit fille qui s'appelait Alice ; et elle fit un rêve très étrange. Tu veux savoir de quoi elle a rêvé ? Ecoute, voilà ce qui s'est passé en premier. Un Lapin Blanc est arrivé en courant, très pressé (...). C'est incroyable, non ? Tu as déjà vu un lapin avec une montre et une poche pour la glisser dedans ?"

Tous les protagonistes sont là : Alice, l'héroïne qui change de taille, le lapin blanc en retard, un chat au sourire étrange, une chenille bleue, un chapelier totalement loufoque, une Reine hargneuse, des cartes à pieds... Ainsi, petits et grands pourront partager ce conte.

Les illustrations sont magnifiques et le grand format les met en valeur. Le graphiste et scénariste de bandes dessinées Emmanuel Polanco donne un nouveau souffle à la jeune Alice. Une atmosphère retrouvée où la magie transparaît page après page dans cet album à découvrir dès 5 ans.

Petite Alice aux Merveilles, de Lewis Carroll, illustré par Emmanuel Polanco, éd. Gallimard jeunesse, collection Giboulées, 52 p., 15,50 euros. Dès 5 ans

2 réflexions au sujet de « Quand Lewis Carroll adapte son « Alice » pour les plus petits »

  1. Ping : Quand « Alice au pays des merveilles » surprend encore | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *