Quand rien ne sert de courir pour payer sa dette

Dom apprend le jour de ses 15 ans qu'il hérite d'une dette contractée par son arrière grand-père auprès de la mafia calabraise. Pour éviter toute mutilation, le jeune athlète devra accomplir six missions... Suspense et action !

Dom se lève à 5h30 tous les jours pour aller courir, même le jour de ses 15 ans. Dans moins d'un mois, se déroulent les championnats du Queensland et Gus, son entraîneur de grand-père ne veut pas que le jeune homme se relâche si près de la compétition. Mais, alors qu'il est en plein footing, il est pris en chasse par un véhicule et s'évanouit...

Il oublie cet incident, mais n'est pas au bout de ses surprises. Le soir, Dom est convoqué par son père chez son grand-père. Ils vont tous deux lui faire une révélation qui va changer sa vie. Originaire de Calabre et autrefois affiliée à la 'Ndrangheta, la mafia locale, sa famille, en dépit de son apparente richesse, a contracté une lourde dette.

Pour la racheter, tous les descendants mâles de l'aïeul Dominic Silvagni, dont il porte le nom, doivent dès qu'ils ont 15 ans s'acquitter seuls d'une série de six épreuves exigées par la mafia, sans qu'il soit possible de connaître à l'avance la nature de chacune d'elles. En cas d'insuccès : "Le créancier pourra prélever une livre de chair sur son débiteur"...

Dom est sous le choc et il ne peut en parler à personne car ses moindres faits et gestes sont surveillés. Impossible donc de révéler quoi que ce soit à Imogen, sa meilleure amie. Elle commence à avoir des soupçons car il ment de plus en plus. Dom, lui, réalise qu'il a des sentiments pour elle et qu'il ne peut rien lui dire sous peine de la mettre en danger.

Si la course lui a souvent permis de se sortir de certaines situations délicates, Dom n'a ici d'autre choix que d'obéir. Il doit capturer le Zolt, une sorte de Robin des Bois moderne. Adulé par les jeunes Australiens, le Zolt parvient à échapper à la police qu'il nargue sur Facebook. Comment Dom va-t-il s'y prendre pour trouver la trace de ce hors-la-loi ?

L'ambiance générale rappelle l’esprit de CHERUB. Le premier tome de cette nouvelle série de romans se dévore. L'intrigue originale et très prenante est menée avec un grand sens du suspense. Le lecteur se retrouve happé par ce récit dont le rythme est élevé. Une course contre la montre que va Dom va une fois de plus tenter de remporter !

Les adolescents vont être conquis : de l'action, de l'humour, un cadre idyllique (l'Australie), un héros et un "méchant" jeunes et malins, de l'amour, sans oublier la famille qui a un rôle primordial dans ce livre. Les prochains contrats seront disponibles le 7 mai et en septembre prochain, puis en 2015. Une seule chose à faire : courir acheter ce tome !

Pour en savoir plus sur la série et télécharger gratuitement les premiers chapitres de Dette de Sang, rendez-vous sur le site www.rush-lelivre.fr

Rush, Contrat 1 - Dette de sang, de Phillip Gwynne, éd. Casterman, 304 p., 15 euros. Dès 12 ans

5 réflexions au sujet de « Quand rien ne sert de courir pour payer sa dette »

  1. Ping : Quand une course contre la mort est enclenchée | Les enfants à la page

  2. Ping : Quand des adolescents sont gardes du corps | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *