Quand son rêve est plus fort que tout

Le deuxième tome de Nijika suit la jeune fille dans ses efforts pour devenir une actrice célèbre, comme le fut sa mère.

Il était écrit que Nijika serait actrice. La jeune fille a pourtant passé des années à détester le milieu du show-business. En effet, sa mère, actrice pétrie de talent et très célèbre, est décédée à 22 ans. Nijika avait trop de peine pour s'imaginer un jour qu'elle jouerait aussi jouer la comédie.

Et puis, la chance en a décidé autrement. Depuis qu'elle s'est rendue compte qu'elle aime vraiment interpréter des personnages et que, de surcroît, elle est douée, tout s'enchaîne. Désormais, elle veut obtenir le Graal : le prisme de diamant qui récompense la meilleure actrice.

Cette fois, Nijika doit tourner une publicité pour des chocolats. Elle arrive au casting et apprend que la scène se jouera en duo avec Ria, une star du cinéma au Japon. Après de nombreuses candidates qui ne font pas preuve de grande originalité, Nijika étonne tout le monde par son jeu et son charisme.

En effet, elle a cette capacité à apprendre des autres et à comprendre ce qui va plaire aux spectateurs. Son talent éclate doucement à la face des autres. Grâce à cette publicité, elle commence à se faire connaître. Elle tourne pour un téléfilm avec une jeune fille issue d'une famille riche qui va se révéler être une peste...

Le lecteur va être séduit par ce deuxième tome dans lequel le rythme est plus soutenu et l'humour toujours présent. Ce monde de paillettes va attirer les lectrices et même si Nijika a accès au monde du spectacle grâce à son père, ce manga permet tout de même aux jeunes filles de s’identifier à l’héroïne.

L'intrigue se met en place et on se demande comment Nijika va finir par devenir célèbre. La lecture est facile, les pages se tournent rapidement. A la fin du manga, l'envie de lire la suite est terrible. Vivement le tome 3 pour savoir quels nouveaux rebondissements attendent Nijika dans son ascension jusqu'au sommet : la gloire.

Nijika actrice de rêve - T. 2, de An Nakahara, éd. Glénat, 192 p., 6,90 euros. Dès 10 ans

Une réflexion au sujet de « Quand son rêve est plus fort que tout »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *