Quand un ado est un anti-héros

Anti-héros par excellence, Max Crumbly est sur le point de rentrer dans un nouveau collège, et c'est peu dire que cela le terrifie.

Les galères de Max Crumbly T.1 Super zhéros

« Salut, je m’appelle Max Crumbly, et ma vie n’est pas de tout repos. J’adore les super-héros, mais au quotidien je suis plutôt anti-héros ! La preuve : quand je cours après le bus, non seulement je le rate, mais en plus toutes mes affaires tombent par terre. Et plus je fais des efforts, plus les catastrophes s’enchaînent. »

En plus d'être une catastrophe ambulante car il terriblement maladroit, Max entre au collège et vit donc l'un des pires moments de sa vie. D'autant que Doug, "le Thug", le transforme en souffre-douleur, ce qui arrive chaque fois qu'il va chercher ses affaires dans son casier. Il l'enferme... Si seulement il pouvait être un super-héros !

Mais le seul pouvoir qu'il possède est de sentir la pizza à 500 mètres à la ronde. Et si pour se sortir des galères il restait lui-même ? Avec des pannes d’oreiller. Celui qui perd le livre fétiche de son père. Un roman écrit comme un journal intime. Max attendrira les lecteurs car malgré ses gaffes ou grâce à elles, il est sympathique et plein de bonne volonté.

Les galères de Max Crumbly T.1 Super zhéros, de Rachel Renée Russell, éd. Milan jeunesse, 312 p., 13,50 euros; Dès 9 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *