Quand un album sublime une amitié au cours d’une année

Un album tout en sensibilité qui suit le rythme des saisons pour parler d'amitié...

Emmett et Cambouy

Cet album débute au printemps. "Emmett habite une petite maison peinte en vert, celle de Cambouy a des volets bleus. Emmett se lève chaque jour avec le soleil. Il laisse tourner les aiguilles de l'horloge deux fois avant de réveiller Cambouy en lui apportant son petit déjeuner au lit."

Emmett et Cambouy sont donc voisins, quelque part, on ne sait pas bien où. L'amitié de ces deux-là est faite de petits riens, de moments passés ensemble, de cadeaux réussis ou ratés, de disputes et de rires, de fêtes et de batailles de boules de neige, de jolis mots, de mots magiques et de mots sérieux.

Ils déjeunent ensemble. Après le repas, ils jouent soit aux dominos soit aux cartes. Et pour éviter les disputes, Emmett laisse Cambouy gagner car ce dernier est mauvais perdant. Printemps, été, automne et hiver se succèdent avec leurs petites et grandes joies. Le lecteur suit avec les deux héros les changements de la nature.

"Cambouy se lève en pleine nuit pour regarder la lune. Les feuilles des arbres ont des reflets d'argent. L'eau du bassin clapote, les insectes se reposent sous les petits cailloux blancs." Un album tout en sensibilité et en douceur qui suit le rythme des saisons pour parler d'amitié.

Emmett et Cambouy, de Karen Hottois, illustré par Delphine Renon, éd. Le Seuil jeunesse, 64 p., 14,50 euros. Dès 5 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *