Quand un bébé est nommé désir…

Pourquoi fait-on des enfants ? Fanny se pose cette question au début de sa grossesse. Et, en bonne journaliste, elle va convoquer divers spécialistes pour l'aider à y répondre. Une enquête intime passionnante.

Un bébé nommé désir

Le 15 octobre dernier, le projet de loi bioéthique a été adopté en première lecture avec une large majorité par l'Assemblée nationale. Autorisant notamment la PMA aux couples de femmes et à celles non-mariées, ce texte est la première avancée sociétale majeure du quinquennat d’Emmanuel Macron.

Suscitant de multiples débats, le projet de loi pose aussi la question du désir d’enfant et de ses motivations. Question intime, mais centrale puisqu'elle traverse toute la société aujourd'hui. Avec Un bébé nommé désir, Fanny Lesbros questionne les notions de famille, de désir, et le conditionnement qui les entoure.

L'auteur évoque aussi cette tante tombée enceinte à 17 ans alors qu'elle n'était même pas mariée... Sa grand-mère qui avait épousé un homme qui va entré dans la résistance, être arrêté puis torturé par les Allemands. La naissance d es amère en 1947, en plein baby boom...

Pour quelles raisons fait-on des enfants ? Qu’est-ce qu’une famille ? Quelle place pour les nullipares dans une société où avoir un enfant n’est "que du bonheur" ? Comment être une "bonne mère" et ne pas recopier le schéma familial dans lequel on a grandi ? Une enquête rondement menée, passionnante, intime et délicate.

L'album débute en février 2013. Le débat autour du mariage pour tous bat son plein. Fanny est envoyée par son journal pour couvrir les manifestations et recueille des témoignages. Alors qu’elle rencontre des femmes qui donneraient tout pour avoir des enfants, elle apprend qu’elle est enceinte.

Face à la confrontation de deux mondes, le parcours de combattante pour certaines, la facilité et parfois les conventions pour d’autres, Fanny va se plonger dans une réflexion sur le désir d’enfant. Le dialogue avec sa grand-mère, qui a des idées arrêtées sur la famille, est intéressant.

Au cours de sa propre grossesse, elle va rencontrer des témoins et des experts. Des familles homoparentales, des couples qui luttent contre l’infertilité, Yvonne Knibiehler, historienne des femmes et de la maternité, René Frydman, gynécologue, instigateur du premier « bébé éprouvette », Boris Cyrulnik, neuro-psychiatre et ethologue...

Un bébé nommé désir, de Pauline Aubry etFanny Lesbros, éd. Steinkis, p., euros. Dès 14 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *