Quand un conte de la Chine ancestrale est présenté en BD

Soleil du Soir offre au lecteur un beau voyage au cœur des contes traditionnels chinois. 

Dans la Chine du VIIe siècle, un navire fait route sur le fleuve bleu. Deux commerçant se rendent chez le voisin du cousin de l’empereur. Ils discutent pour savoir laquelle de leur production est la plus importante : le tissu ou le bois. Ils interpellent le capitaine du bateau qui vient de pâlir tout à coup...

L'homme leur annonce qu'ils viennent de pénétrer sur le territoire du tigre et que le seul moyen d'en sortir est d'offrir au fauve l'un des passagers en offrande. Pour se protéger, les commerçants proposent de sacrifier le prisonnier qui se trouve à bord. Selon eux, il préférera mourir que de passer sa vie en prison.

Mais, c'est sans compter sur « Soleil du soir », jolie jeune femme brune. Elle intervient et se propose en lieu et place de l’homme menotté. Elle raconte que cela lui est égal car elle n'a plus de raison de vivre : "Mourir de ça ou de chagrin", dit-elle. Elle est marquée du signe des bannis car sa famille l'a reniée.

Une fois sur la berge, la belle prend son pendentif dans les mains et se souvient... Son bien-aimé s'est fait tirer dessus, sous ses yeux, et depuis, rien n'apaise son chagrin. Elle trouve facilement le repaire du tigre qui est en réalité un vieil homme qui prend la forme du félin. Il propose à la jeune femme de passer un accord.

Selon lui, son fiancé,Cao, est toujours vivant. Elle doit donc vivre. Plutôt que de se sacrifier, elle doit réunir des cheveux, des ongles et arroser le tout de sang. Cela suffira au tigre. Ainsi, le bateau peut poursuivre son chemin. « Soleil du soir » est désormais pleine d'espoir de retrouver Cao...

Ses aventures la mènent à la capitale de l’époque, Xi’an, et sur sa route se succèdent les créatures démoniaques issues du monde des croyances et des esprits (un tigre donc, et un fantôme). Inspiré de contes anciens, ce récit est magnifiquement illustré. Frédéric Vervisch semble s'être inspiré des estampes.

A la fin de l’album, Solange Cruveillé propose un cahier spécial de huit pages sur la littérature fantastique chinoise. Un zoom est fait sur la dynastie des Tang, période pendant laquelle se situe l'histoire et âge d'or de la poésie chinoise. Un éclairage intéressant qui permet de comprendre l'origine de ce genre de récit.

Soleil du soir T.1 La gorge du tigre, de Christophe Cazenove et Solange Cruveillé, illustré par Fred Vervisch, éd. Bamboo, 48 p., 13,90 euros. Dès 13 ans

4 réflexions au sujet de « Quand un conte de la Chine ancestrale est présenté en BD »

  1. Ping : Quand la mythologie est racontée aux enfants | Les enfants à la page

  2. Ping : Quand des recettes de cuisine sont adaptées aux enfants | Les enfants à la page

  3. Ping : Les coups de cœur de 2014 | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *