Quand un documentaire décoiffe !

Un documentaire ébouriffant sur ce que révèlent les coiffures au fil des siècles !

Ça décoiffe !

Selon la définition du Littré, le cheveu est un « poil particulier à la partie de la peau qui recouvre le crâne dans l’espèce humaine. » Mais les cheveux sont bien plus que des poils. Ce documentaire, original et drôle, l'explique en abordant l'identité culturelle, sociale, religieuse que révèlent les coiffures.

S’ils ont longtemps symbolisé la puissance de l’homme, la sensualité de la femme, l’appartenance à un ordre religieux et à une catégorie sociale, ils sont devenus au fil des siècles les signes visibles d’une identité, parfois même contestataire. Aujourd'hui, ils reflètent avant tout notre personnalité et notre époque.

Ça décoiffe - Pages Interieures

"Dans l'Egypte antique, on se distingue socialement par la coiffure. Lorsque l'on a la malchance de naître pauvre, d'être un esclave, le crâne est rasé et on garde la tête nue." Autre temps, autres mœurs, à l'époque de Clovis, se raser les cheveux était une peine humiliante réservée aux femmes infidèles notamment.

Puis, vient le temps des perruques et autres postiches. mais la Révolution française rebat les cartes et le port de perruques et coiffures est interdit en 1792, au nom de l'égalité des apparences. Au Moyen-Âge, en revanche, l'église catholique contraint les femmes à cacher leur chevelure.

Si la liberté capillaire n’est généralement plus à démontrer, l’égalité n’est toujours pas flagrante : la société contraint les femmes de pouvoir à porter les cheveux courts ou attachés, les femmes crépues se défrisent systématiquement les cheveux, les roux sont encore sujets aux moqueries... Un livre pour le moins original, très instructif !

Ça décoiffe !, de Louise Vercors, illustré par Pierre d'Onneau, éd. La Martinière jeunesse, 112 p., 12,90 euros. Dès 9 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *