Quand un message de paix survit à son auteur

L'arbre de paix est un album magnifique qui montre le combat d'un enfant pour que son message fasse changer l'état d'esprit guerrier de ses proches.

Il y a des albums qui marquent et que l'on veut absolument faire découvrir au plus grand nombre. L'arbre de paix en fait partie. Il plonge le lecteur dans l'ambiance africaine dès la couverture avec ce visage d'enfant entouré de deux lions. Il s'agit de Youba, le jeune héros de l'histoire.

Ce petit garçon vit dans un monde qui ne lui correspond pas. Un monde d'armes et de sang, alors que lui rêve de paix. Au lieu de fuir, Youba tente de parler d'autre chose. Et pour essayer de raisonner les hommes et leur ouvrir les yeux sur cette violence, il récite un texte, puis le chante.

"Le temps de la vie est si court... Pourquoi le trancher encore ? La paix épargne demain. Elle sauve la douceur des mangues et promet la confiance d'une lune pleine". Ces mots agacent et font grandir la haine chez les autres. Les hommes se rassemblent et prennent une décision irrévocable : Youba est tué, puis enterré loin du village.

Sur sa tombe, bientôt, pousse un végétal et la mélodie du chant de Youba raisonne sans que personne ne sache d'où elle provient... L'arbre pousse et devient immense. Sur ses feuilles, les mots du poème de Youba. Les hommes ont beau les arracher, les feuilles repoussent chaque nuit.

Un hymne à la paix magnifique. Un album grand format qui donne une place hors norme aux magnifiques illustrations de Régis Lejonc. Celles-ci font voyager l'enfant sans qu'il quitte sa chaise. Une histoire où le héros se bat pour tenter de montrer l'absurdité de la guerre. Un conte sublime tout simplement !

L'arbre de paix, de Anne Jonas, illustré par Régis Lejonc, éd. Père Castor, 32 p., 17 euros. Dès 6 ans

Une réflexion au sujet de « Quand un message de paix survit à son auteur »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *