Quand un petit garçon est une magnifique sirène

Un magnifique album sublimement illustré sur l’identité et le courage d’être soi-même qui délivre un message de tolérance et d’amour. Coup de coeur !

Julian est une sirène

Julian est avec Mamita, sa grand-mère. Leur métro s’arrête et des femmes avec des robes de sirènes montent à bord. Julian adore les sirènes. Et il s'imagine souvent avec des cheveux beaucoup plus longs que les siens et une queue, évoluant ainsi au milieu de l'eau.

Mais sa grand-mère le retire de ces rêveries : c'est leur arrêt, il faut descendre ! Dans la rue trois filles jouent en s'éclaboussant avec l'eau d'une bouche à incendie... « Mamita, moi aussi, je suis une sirène », dit-il en arrivant devant chez eux. Elle le laisse seul lui faisant promettre qu'il ne fera pas de bêtises.

Julian-sirene-Lesenfantsalapage

Une fois seul, il s’apprête : il s'enveloppe d'un rideau, le nouant à la taille, se coiffe d'une couronne de longues feuilles vertes qu’il orne de fleurs colorées, et se maquille les joues et les lèvres. Il est prêt. Mamita lui offre un joli collier et ils partent main dans la main dans la rue...

Un magnifique ouvrage aux sublimes illustrations ! Une tendresse incroyable émane de cet album, de page en page. Une histoire forte sur l’identité et le courage d’être soi-même qui délivre un message de tolérance et d’amour. La grand-mère accompagne son petit-fils sans jamais le juger, mais au contraire en l'acceptant tel qu'il est !

Julian est une sirène, de Jessica Love, éd. L'école des loisirs, 42 p., 13 euros. Dès 5 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *