Quand un Prince, égoïste et bien seul, devient jaloux… par amour

Un prince, de grande taille, avait très mauvais caractère. Seul, il ne voulait voir personne : même les oiseaux n'étaient pas les bienvenus... Mais, un jour, une petite fille s'échoua sur son île...

Voici la présentation de L'école des loisirs : "Il était une fois un prince très grand. Qu’est-ce qui était grand chez lui ? D’abord, son caractère de cochon. Sa détestation des autres. Les malédictions qu’il lançait à quiconque prétendait le déranger. Un jour, c’est une toute petite fille qui vient sonner à sa porte."

Comme il chasse tous ceux qui s'approchent de son petit bout de terre, poisson et autre oiseau, bien sûr, il en fait de même avec cette petite fille, et, ce, sans aucun ménagement : "Allez ! Ouste ! Va-t'en, tu me déranges." Elle se mit alors à pleurer. Le prince était peut-être touché ou voulait vraiment qu'elle parte : il lui indiqua une autre île où vivre.

Mais, il se met à nettoyer son costume et sa couronne pour le cas où elle changerait d'avis. Un jour, n'y tenant plus, le jeune homme regarda ce qui se passait sur l'autre île et ce qu'il vit dans ses jumelles ne lui plut pas du tout. La fillette s'amusait et dansait avec un singe, une otarie et un pirate, au son du ukulélé.

Enervé, il n'eut pas le temps de prononcer un seul mot. La petite fille venait en effet déjà vers lui, les bras grand ouverts :"Oh, comme c'est gentil à vous d'être venu fêter mon anniversaire !" Surpris et gêné, le prince se mit à faire la fête avec eux... Au final, il s'amusait bien avec eux, et surtout avec elle...

Un jolie histoire touchante et drôle. Ce prince, rongé par la solitude, avait pris pour mauvaise habitude de ne plus vouloir voir personne et il était devenu égoïste. Mais, lorsqu'il fait connaissance de cette fillette, il commence à changer. Les illustrations de Cati Baur sont une fois de plus un bonheur pour les yeux !

Un Très Grand Prince, de Célia Le Dressay, illustré par Cati Baur, éd. L'école des loisirs, p., 12,90 euros. Dès 5 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *