Quand un ruban permet à un livre de « prendre vie »

Lors du dernier Salon de Montreuil un ouvrage notamment était mis en exergue lors de l'exposition. Un coup de coeur à partager !

le-ruban-lesenfanstalapage

Si à première vue, Adrien Parlange propose ici un imagier "subjectif", aux illustrations vives et élégantes à trois couleurs, dont on pourrait se contenter de tourner les pages avec plaisir et curiosité, il ne s’arrête pas là et va beaucoup plus loin. Il ajoute une originilaté qui fait la spécificité de cet ouvrage.

Un ruban jaune, unique, que le lecteur manipule à l'envi pour lui donner la forme attendue, est pris dans la reliure tel un signet, et vient compléter chaque image hors de la page. Il est tour à tour : une langue de serpent, un lacet défait, une ligne d'arrivée ou encore la traîne d'un étoile filante.

En jouant avec les cadrages de l’image, l’auteur prête ainsi au ruban un rôle différent à chaque page. Lorsqu'il est le thé versé, il coule hors du livre, mais quand il représente un éclair, il "traverse" le livre. Une belle invitation au voyage, à la liberté ou simplement un moyen d'observer les choses à la façon de l'auteur, originale, sans limites !

Le ruban, d'Adrien Parlange, éd. Albin Michel, 40 p., 13,50 euros. Dès 4 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *