Quand une ado est victime de harcèlement numérique

Un roman graphique tout en finesse pour aborder harcèlement et désespoir avec le bon ton. Cette histoire permettra d'aider les jeunes lecteurs face au mécanisme du harcèlement numérique.

Ratures indélébiles-lesenfantsalapage

Juliette et Mathilde sont amies depuis toujours. En cette rentrée en 4e, Mathilde a des envies de popularité et un crush pour Thomas. Elle se rapproche alors de Karine, qu'elle semble admirer plus que tout. Juliette n'apprécie pas vraiment Karine, sa bande, et les airs rebelles qu'ils se donnent.

Une incompréhension grandissante s'installe entre les deux amies. Petit à petit, un étrange mécanisme d'exclusion se met en place, jusqu'à ce qu'une photo de Juliette, à demi-nue, soit prise dans les vestiaires et diffusées sur les réseaux. Une avalanche d'insultes déferlent sur le téléphone de Juliette.

Juliette se renferme, maigrit, et commence à se scarifier. Elle n'ose parler ni à sa mère, qui travaille de nuit et qu'elle veut laisser tranquille, ni à la "vie scolaire" du collège. Elle dort mal et ses notes chutent... Les vacances arrivent à point nommé : elle parvient enfin à se confier, à laisser son téléphone de côté. Mais la rentrée est déjà là.

Un ouvrage touchant qui plonge le lecteur dans ce monde de l'adolescence où l'apparence et la popularité sont primordiales. Aurelle Gaillard dépeint le quotidien de ces collégiennes avec réalisme. Un roman graphique à lire pour comprendre le mécanisme du harcèlement numérique qui mène à l'exclusion et au mal-être.

Ratures indélébiles, d'Aurelle Gaillard, illustré par Camille K., éd. Jungle,  208 p., 16,95 euros. Dès 13 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *