Quand une fillette jette ses rêves à l’eau

Fable écologique autour du réchauffement climatique aux couleurs tendres et aux dessins subtils, De rêves et d’eau est un hymne à notre nature en péril. 

Coup de cœur pour ce magnifique album ! Dans un monde envahi par les mers, une fillette, aux cheveux bruns coupés au carré, vit seule sur une plateforme au milieu d’une vaste étendue d’eau. "Ici le monde a fait naufrage." Ici, pas de soleil, les vêtements ne sèchent pas, mais surtout pas d'amis à l'horizon...

Tous les jours elle fait la même chose : elle ramasse des objets au fond de l'eau. Pour s'occuper, elle note aussi ses rêves et ses pensées sur des avions en papier que son père lui a appris à plier. Cela lui permet de se sentir proche de ses parents. Elle met ses lettres dans des bouteilles qu’elle jette à l’océan.

Un matin, elle plonge dans les flots et part pour un voyage merveilleux. Sur une île colorée, elle découvre une carte au trésor qui l’entraîne dans un périple parmi les animaux et les paysages d’un monde oublié. Elle se fait un ami : un oiseau multicolore avec lequel elle vole. "Peut-on faire revivre le passé ? Et aujourd'hui, comment agir ?"

Cette fable écologique raconte les conséquences du réchauffement climatique et de la pollution des hommes qui ne respectent pas la nature. L'album aux couleurs tendres et aux dessins subtils passe d’un univers monochrome à une palette lumineuse. L'histoire évoque aussi les liens entre les membres d'une famille et entre passé, présent et avenir.

De rêves et d'eau, de Louyuling Ice et Heibai, éd. Père Fouettard, 56 p., 14 euros. Dès 6 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *