Quand une histoire colorée apprend à dessiner

Voici la suite des aventures de Pablo et de son robot rigolo dans leur monde de formes et de couleurs !

Ce document a été créé et certifié chez IGS-CP, Charente (16)

Revoilà Pablo, le petit garçon aux lunettes rouges ! Avec le robot Trobo, ils visitent la ville des carrés. Ils entrent dans une boutique magique. A l'intérieur toutes les couleurs sont là : "du bleu pour faire la mer ; des rouges pour la colère." Mais, ce n'est pas tout puisqu'il y a aussi des points, des traits, des ronds...

Maintenant qu'ils ont tout ce qu'il leur faut, Pablo et Trobo dessinent des fleurs : des points pour faire des coeurs, des pétales de toutes les couleurs et du vert pour dessiner des tiges. Alors que tous s'extasient devant ce beau bouquet, le caméléon, lui, est bien triste. Il est tout gris...

Sacha, c'est son nom, explique à Pablo qu'il ne retrouve plus sa maison... Le petit garçon a heureusement une idée pour l'aider. Le voilà qui fabrique le bus 63 qui va au zoo. Le caméléon reprend déjà des couleurs. Avec ce concept toujours aussi original, Martin Zeller et Vincent Caut offrent une nouvelle histoire adorable pour dessiner en s'amusant!

Pablo et la maison du caméléon, de Martin Zeller, illustré par Vincent Caut, éd. Gallimard jeunesse, 28 p., 9 euros. Dès 4 ans

Une réflexion au sujet de « Quand une histoire colorée apprend à dessiner »

  1. Ping : Quand un petit garçon redonne leur liberté à des animaux | Les enfants à la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *