Quand une légende du Bronx se raconte

L’histoire vraie de Benjy Melendez, une légende du Bronx des années 1970, dans un roman graphique en noir et blanc.

L'ouvrage commence le 2 décembre 1971, jour funeste, où Benjy Melendez perd un ami. C'est lui le narrateur de histoire, son histoire. Ce fils d’immigrants portoricains grandit dans le Bronx. Il doit intégrer un gang pour se faire accepter dans ce quartier qu'il découvre avec sa famille. Puis, il rencontre Mei-Lin, une Américaine comme lui...

Influencé par le mouvement des Black Panthers, il fonde, à la fin des années 1960, les Ghetto Brothers. De son quartier ravagé par la drogue, la violence et la pauvreté, de son époque marquée par les mouvements contestataires, Benjy tire une énergie formidable et ultra positive.

A la mort de son ami et homonyme (Black Benjy), Benjy réussit l'exploit de faire signer un traité de paix entre tous les gangs. Parmi les nombreuses actions des Ghetto Brothers, chaque semaine des concerts ouverts à tous sont organisés, sur le bitume ou dans les immeubles désaffectés, qui verront émerger le mouvement hip hop.

Benjy devient père. Il quitte les Ghetto Brothers pour vivre une vie plus rangée et déménage pour protéger les siens. Il découvre certains secrets sur sa famille. Ses parents sont juifs, même s'ils ont continué à se rendre à l'église.Ils vivaient leur religion en secret. Benjy découvre alors ses origines et apprend qui il est vraiment.

Un album qui plonge le lecteur dans les rues mal famées du Bronx de l'époque. Un carnet documentaire permet de comprendre encore mieux l'histoire de cet homme, toujours vivant que l'auteur a même rencontré. Une histoire vraie illustrée en noir et blanc avec dureté ce qui la rend d'autant plus réelle. A lire absolument !

Ghetto Brother une légende du Bronx, de Julian Voloj, illustré par Claudia Ahlering, éd. Steinkis, 128 p., 19,95 euros. Dès 14 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *