Quand une princesse recherche son don

De la douceur dans une aventure magique : un conte merveilleux qui rend vraiment heureux !

La Princesse au don perdu

Dans un petit royaume, perdu entre le ciel et l’océan, régnaient un roi et une reine connus pour leur bonté, leur courage et leur générosité. De leur union étaient nées cinq filles. Chacune d’entre elles avait développé un don particulier qui participait à l’harmonie du pays.

L'une était la princesse de la mer, une autre la princesse du vent, Flore celle des oiseaux et Pivoine était la princesse des arbres... Toutes étaient "douées" et veillaient à l’équilibre du monde, toutes... sauf Iris. Iris, elle, n’avait pas encore de don. Les sages du royaume commencèrent à s’inquiéter et incitèrent Iris à trouver son talent caché.

C’était le début d’un voyage initiatique. Non, elle ne savait pas maîtriser les pur-sang des écuries royales. Et si elle était princesse des montagnes ? Elle aime le miel, pourquoi ne réussirait-elle à dompter les abeilles ? Un conte magnifique écrit avec talent agrémenté d'illustrations originales mêlant collages et peinture.

La Princesse au don perdu, de Paule Ferrier, illustré par Xavière Devos, éd. La Martinière jeunesse, 32 p., 16 euros. Dès 7 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *