Quand explorer devient un jeu d’enfant

Et si, pour les besoins d'un devoir de classe, Ellika devenait une exploratrice ? Il lui suffit de se promener dans les escaliers de son immeuble pour faire des découvertes qu'elle n'aurait jamais imaginées...

Voici l'histoire peu banale d'Ellika. Un vendredi, elle rentre de l'école, non pas heureuse d'être en week-end, mais au contraire très énervée. Pampa, l'homme à tout faire de l'immeuble où la petite fille habite, est étonné de son comportement et vient aux nouvelles. Si Ellika est dans cet état c'est évidemment à cause d'un devoir qu'elle doit rendre.

En effet, Ellika doit écrire une rédaction de deux pages sur un explorateur comme Christophe Collomb par exemple. Outre le fait de remplir deux pages blanches, ce qui l'embête le plus c'est de parler de personnes mortes. Pampa a alors une idée qui va l'étonner. Et si elle écrivait sur elle-même ?

Pampa lui offre un carnet et écrit les premièrs lignes : "Voyage d'exploration d'Ellika Tomson à travers l'immeuble le plus bleu de toute la rue des Trompettes". Et voilà la petite fille partie à la conquête de ce bâtiment. Certes, elle connaît les habitants, mais cette fois, elle va les voir avec un regard, neuf, celui d'une exploratrice.

Elle va d'abord voir sa voisine Miriam qui tente de réaliser le plus grand patchwork du monde, puis Janus son ami qui commence sérieusement à l'agacer et dont les parents se disputent sans cesse, ensuite elle va dans l'appartement de deux vieilles dames qui ne sont d'accord sur rien à commencer par le Pôle Nord...

D'étage en étage, elle va ainsi consigner ses observations, ses sentiments, quelques lignes à chaque fois. Mais, ces mots sont si inspirés qu'ils deviendront les paroles d'une chanson ! Ses observations vont la mener jusqu'à la cave et la terrasse, deux lieux où elle n'est allée que rarement puisqu'il faut une clé pour s'y rendre. Des endroits mystérieux qu'elle ne découvrira pas seule...

Un livre qui prouve aux plus jeunes qu'il n'est pas besoin d'aller loin pour faire de grandes découvertes. Il suffit de sortir et prendre le temps d'observer pour s'apercevoir qu'il y a des choses, même juste à côté de chez soi, que l'on avait jamais vues. Des portraits originaux de personnes dont le lecteur se souviendra longtemps. La vision très drôle d'un enfant sur un monde d'adultes. Un vent de fraîcheur.

Les grandes et menues découvertes d'Ellika, d'Asa Lind, éd. Bayard jeunesse, 176 p., 10,50 euros. Dès 10 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *