Quand le bonheur est une question de point de vue

Dans cet album à l'humour grinçant, le jeune héros a décidé de tout voir en rose : sa réalité n'est pas la même que celle de ses parents. Un ouvrage drôle et fin qui évoque la question du point de vue.

La Vie en rose

"Mais c'est génial ! Vendredi matin, mes parents m'ont annoncé qu'on partait le lendemain en vacances sur une île ensoleillée. Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, l'après-midi j'ai eu une excellente note à l'école !" Ce que le petit héros ne dit pas c'est qu'il a eu 2/20...

Le jeune garçon prépare sa valise tant bien que mal mais déclare : "Les bagages ont été rapides à faire." En route donc pour un séjour de rêve sur cette île paradisiaque. Avant cela il faut arriver à l'aéroport, puis passer la douane et enfin s'installer "confortablement" dans l'avion.

Voyage agréable, temps superbe, hôtel de luxe, nourriture délicieuse, plages désertes, baignades au milieu des dauphins, faune pittoresque ... Tous les ingrédients semblent réunis pour une expérience inoubliable. Mais tout est-il vraiment si chouette ? Tout dépend de son point de vue.

Dans cet album au dessin faussement naïf, l’humour repose sur l’opposition texte/image et sur l’obstination du héros à voir la réalité avec des lunettes roses... alors même qu’elle est épouvantable. Un album charmant, grinçant, et surtout hilarant, qui sollicitera avec beaucoup de finesse l’esprit critique du jeune lecteur !

La vie en rose, de Julien Baer, illustré par Alain Pilon, éd. Le Seuil jeunesse,  40 p., 12,50 euros. Dès 3 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *