Quand le regard des autres rend triste et fait disparaître

Nour va à l'école mais elle aime aussi sauter dans les flaques, elle se perd souvent et rit tout le temps... Les autres la trouvent "bizarre" et lui font des réflexions. Sa tristesse grandit jusqu'à ce que Nour disparaisse pour mieux se protéger.

Le-petit-monde-de-Nour_Lesenfantsalapage

Comme presque tous les enfants, Nour va à l’école. Mais elle aime sauter dans des flaques, danse et rit sans cesse. Les autres disent "qu'elle a tout le temps la tête dans son petit monde" qu’elle est un peu bizarre. "Parfois les enfants rient. Les adultes se fâchent."

A force de les écouter, la petite fille sent naître au fond d'elle une petite tristesse... qui grossit tellement que Nour disparaît pour pouvoir se protéger. Les adultes ne savent pas comment l'aider. Mais un jour, un petit garçon la serre contre lui, très fort. Nour reprend alors le chemin de l'école, son cœur battant très fort.

Cette histoire touchante met en scène une petite fille qui se sent différente à cause des réflexions de tous les autres. Alors elle se renferme dans sa tristesse pour mieux se protéger. Mais grâce à sa rencontre avec le petit garçon, Nour va se sentir à nouveau elle-même, heureuse et légère.

La force de cette album réside dans sa sobriété : celle des mots et celle des illustrations qui disent l'essentiel, tout en justesse et délicatesse. Une histoire emplie de poésie qui aborde les différences et l'impact du regard des autres. Mais ce récit montre aussi la force de l'amour et de la singularité.

Le petit monde de Nour, de Jérôme Ruillier, illustré par Isabelle Carrier, éd. Saltimbanque, 56 p., 13,50 euros. Dès 4-5 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *