Quand une belle histoire devient un joli désastre…

Un si joli désastre raconte l'histoire d'Ollie et Will. Ils se sont aimés durant l'été mais Wille n'assume pas son homosexualité et contre toute attentes les deux adolescents font leur rentrée dans le même lycée...

Un si joli désastre

Ollie et Will passent un été de rêve ensemble, à s'aimer. Mais lorsque les vacances se terminent, Will rompt tout contact : Ollie envoie des messages, mais Will n'y répond pas. Que se passe-t-il ? Ollie a pourtant une information capitale à lui annoncer. Alors qu'il devait rentrer chez lui à San José, il reste en Caroline du Nord, là où vit Will.

Sa tante a un cancer et ses parents préfèrent rester près d'elle pour épauler son mari Roy. Même s'il se rapproche géographiquement de Will, Ollie va devoir se refaire des amis et la rentrée est dans une semaine. Et surtout sans nouvelles de Will, c'est avec le cœur brisé qu'Ollie fait sa rentrée dans son nouveau lycée.

Mais, surprise, Ollie y croise Will sauf que les choses ne sont pas si simples : ce dernier n'assume pas son homosexualité qu'il garde secrète auprès de ses amis. Ollie ne reconnaît plus le garçon qu'il a rencontré durant l'été... Heureusement il commence à se faire des amis et entre même dans un groupe de musique.

Avec humour et tendresse, ce roman évoque la difficulté pour les adolescents d’assumer leur homosexualité et leur différence. Cette histoire raconte comme il est difficile de s'accepter face au regard des autres. Il y est aussi question de maladie. Des thèmes forts qui plairont aux adolescents.

Un si joli désastre, de Sophie Gonzales, éd. PKJ, 317 p., 17,90 euros. Dès 14 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *