Quand il faut partager sa maman avec un ogre…

Marguerite aime rêver passer du temps dans le cerisier, à lire et s'évader. Mais, quand elle aperçoit un homme avec sa mère, tout est chamboulé...

"Marguerite habite une maison au milieu d'un grand jardin fleuri. Ce qu'elle préfère dans sa maison, c'est sa chambre verte avec son armoire en bazar, ses livres et ses carnets secrets." Marguerite est une petite fille rêveuse qui aime lire, et en particulier, perchée dans son cerisier.

Aujourd'hui, elle a apporté un panier dans lequel elle a mis le nécessaire : un carnet, des crayons, une radio et des bonbons. Mais, alors que la petite fille se prend pour un oiseau, tout là-haut, elle aperçoit sa maman. Et, cette dernière, contrairement à d'habitude, n'est pas seule.

Elle a invité un monsieur à la maison. Il a de grandes mains, une bouche qui n’a pas de début ni de fin et une voix qui résonne jusque dans l'arbre. Marguerite en est persuadée : c’est un ogre. Et on ne doit pas rester dans une maison où dort un ogre. Alors elle s’enfuit dans la nuit et se réfugie dans son arbre...

Une adorable histoire, très touchante, dans laquelle une petite fille a du mal à accepter ce nouvel homme dans la vie de sa mère. Comment partager ? Les sentiments filtrent à travers les pages et le lecteur est touché en plein coeur par ce récit empli de tendresse. Les illustrations ajoutent un peu plus de douceur à cet album.

L'ogre et Marguerite, de Raphaële Frier, illustré par Solenn Larnicol, éd. Talents Hauts, 32 p., 13,90 euros. Dès 5 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *